Aller au contenu principal

Aides ovines et caprines : stabilité

Après les changements de ces deux dernières années, il n'est pas prévu de modification des modalités d'accès aux aides ovines et caprines pour 2020.

L 'aide ovine et l'aide caprine sont versées sur l'effectif des animaux maintenus tout au long de la période de détention obligatoire (jusqu'au 11 mai). Il n'est pas nécessaire de minorer le nombre de brebis ou chèvres primé lors de la déclaration. Mais il faut alors alerter en temps et en heure la DDT (notification sous 10 jours) sur le changement dans les cas suivants : remplacement d'un animal par un autre ; diminution de l'effectif par vente ou diminution de l'effectif par perte, issue d'une circonstance naturelle (exemple maladie).

 

(1) Nouvel installé en ovins : Aide complémentaire de 6€/brebis dans les trois premières années d'installation.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Visite d'essais: La luzerne, quelle conduite à tenir ?
Cultiver de la luzerne ne s'improvise pas.
Luzerne : Un itinéraire technique à soigner
Les essais de semis de luzerne de la plateforme Cultures à Venir ont permis de démontrer l'importance de l'implantation sur la production de fourrage.
Méthanisation : « Créer une plus-value supplémentaire"
Produire de l'électricité tout en gérant ses effluents d'élevage est le projet des Thoonsen, à Montchevrier dans l'Indre.
Vignette
De multiples projets à La ferme de Touvent
Malgré la crise sanitaire, les projets de développement des exploitations du lycée agricole de Châteauroux se poursuivent, avec notamment des orientat
Une rentrée attendue à Naturapolis
Une rentrée scolaire n'est jamais anodine, elle le fut encore moins cette année.
« Détricoter le système connu, pour répondre aux attentes des filières »
Benoît Tassin, directeur adjoint de la chambre régionale de l'agriculture Centre-Val de Loire, est revenu sur les impacts de la pandémie sur les march
Publicité