Aller au contenu principal

Le faible potentiel des premières coupes de juillet

A la faveur d’un créneau opportun début juin, de nombreuses prairies ont pu être fauchées. Le fourrage de qualité ainsi récolté dénote avec celui des parcelles qui n’ont pu être fauchées, leur potentiel se dégrade au fil des jours.

Dans la majorité des cas, les premières coupes de fourrage se sont déroulées fin mai-début juin dans des conditions correctes. « Les ensilages et enrubannages réalisés sur ce court créneau sont de bonne qualité. Depuis, les conditions météo ont favorisé les repousses, une situation permettant de faire pâturer les animaux en juillet », explique Claude Vincent.

Malheureusement, toutes les parcelles n’ont pas pu être récoltées avant le retour des pluies. Pour les parcelles non libérées, « tout à verser, le fourrage est plaqué au sol, ce qui entraine une perte considérable en termes de qualité », pointe le conseiller bovin viande de la chambre d’agriculture de l’Indre. Le mot d’ordre est simple : aller faucher dès qu’il y a une opportunité d’intervention, « pour libérer la parcelle, même si la qualité n’est pas là ».

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Premier concours bovin après 18 mois d'absence dans l'Indre
Le concours bovin de Saint-Benoît-du Sault aura bien lieu le 25 août. Une reprise en douceur pour les éleveurs.
Foire de St-Benoît : un marché porteur
Les éleveurs n'hésitent pas à faire des centaines de kilomètres pour se rendre à la foire de Saint-Benoît-du-Sault, tant pour vendre que pour acheter
Teff grass : une alternative séduisante
Face aux changements climatiques, certaines plantes fourragères semblent tirer leur épingle sur jeu et entrent dans l'assolement de quelques éleveurs
La ferme des Bordes : bien plus qu’un lieu d’expérimentation
Reçu à la ferme expérimentale des Bordes, le nouveau préfet de l’Indre a pu mesurer l’intérêt des essais qui y sont conduits, mais aussi l’utilité que
Deux ans d’essais pour créer un référentiel
Dans le cadre du Cap protéines, des essais sont en cours pour avoir des références disponibles pour les éleveurs.
L’art de valoriser chaque pièce de limousine
La limousine est la race de viande rouge de prédilection de la famille Marsais.
Publicité