Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Caprin
Un bon début de lactation se prépare lors de la gestation

L'alimentation en fin de gestation a un impact sur la qualité du colostrum, sur la lactation suivante et le poids de la portée. L'alimentation des 60 jours de fin de gestation est une étape cruciale à ne pas sous-estimer.

En caprin, un des challenges du 4ème et du 5ème mois de gestation au début de lactation consiste à couvrir des besoins énergétiques élevés, avec 20 % d'espace ruminal en moins. En effet, d'1 mois avant à 1 mois après la mise bas, la chèvre connaît une période de déficience énergétique, ses besoins en UFL étant supérieurs à sa capacité d'ingestion.

Sur la période charnière en début de lactation, afin de démarrer en lactation, elle mobilise rapidement ses réserves en lipides. Des réserves qu'elle est capable de recapitaliser en fin de lactation. Dans les semaines suivant la mise bas, la ration alimentaire est réévaluée afin de couvrir rapidement les besoins en protéines qui eux sont peu mobilisables dans les réserves corporelles. « La capacité d'ingestion augmente d'environ 250 g de MS/ semaine, pour atteindre le maximum au bout de 2 mois de lactation », précise Brenda Oviedo, conseillère caprine à la chambre d'agriculture de l'Indre.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

L'orchestre symphonique du Centre-Val de Loire continue à partager la musique
L’arrêt de la vie culturelle porte sérieusement préjudice au domaine culturel, qui espère refaire vivre nos salles et nos festivals au plus vite.
Une reprise en pente très douce
Depuis mis mars, les produits au lait de chèvre ont été durement impactés.
Prudence dans les abattoirs français
La contamination d'employés de deux abattoirs interpelle les industriels de l'agro-alimentaire qui souhaitent à tout prix éviter une situation comme c
Vigilance, le coronavirus est toujours là
A défaut de respecter les gestes barrières, chacun s’expose s’il croise une personne contaminée, au pire à  contracter le coronavirus, au mieux à devo
Drive solidaire 36 : et après ?
Que ce soit pour pallier la fermeture des marchés ouverts ou trouver des solutions pour rebondir et aider  l’agriculture locale à faire face à la cris
Covid-19 : La filière volaille y laisse des plumes
La crise sanitaire Covid-19 avec la perte d’une partie des débouchés met en sérieux péril certaines productions à l’image celle des canards ; en poule
Publicité