Aller au contenu principal

Blackminton : jouer du volant sous la lumière noire

Pour la cinquième édition du blackminton, l’association Bacchus Badminton Club a connu un énorme succès. Zoom sur cette pratique peu banale du badminton.

Le 10 novembre à Issoudun, des poules, coqs, lapins, abeil les mais aussi les Télétubbies, des Hawaïens, ou encore Pikachu, ont joué au badminton à l’oc casion du blackminton organisé par le Bacchus Badminton Club. Créée en 2010, l’association de badistes organise depuis cinq ans le blackminton, une soirée où le sport se pratique plongé dans le noir et déguisé pour les plus téméraires. Seule la lumière noire et la peinture fluo permettent de distinguer le volant, les joueurs et le terrain. « C’est un événement qui se faisait dans mon ancien club à Grenoble. On a souhaité l’apporter à Issoudun pour dynamiser le club et le faire vivre humai nement et financièrement », relate Alexandre Cheruzel, un des fondateurs du blackminton à Issoudun. Une trentaine de bénévoles a été nécessaire à l’installation et au bon déroulement de la soirée. En effet, l’événement a tout de même attiré 190 joueurs venus de tout le département, mais également de Blois ou encore Saint-Aignan. 

UN SPORT PLONGÉ DANS LE NOIR 

Le blackminton est un tournoi amical où le nombre de victoires et de points déterminent l’équipe gagnante. Quarante-quatre équipes de quatre joueurs minimum se sont disputées la première marche du podium. En dix tours de jeu comprenant un match double homme, un match double femme et un match mixte, chaque duo doit s’efforcer de marquer le plus de points en 10 minutes. L’équipe vainqueure est celle ayant gagné le plus de matchs et réalisé le plus de points. La lumière noire projetée sur les scotchs au sol permet d’apercevoir les terrains. Grâce au maquillage et à la peinture fluorescente, les joueurs peuvent se voir malgré l’obscurité ambiante. Licencié d’un club de badminton ou non, chaque joueur doit s’inscrire pour former une équipe de quatre et se choisir un nom. Jade et Eline ont quinze ans et pratiquent le badminton depuis deux ans. Eline, qui vient pour la deuxième année consécutive est fière de faire découvrir l’événement à son amie. « La seule inquiétude c’est que la peinture fluo que l’on vient d’ajouter sur notre costume d’abeille soit sèche avant le début des matchs », commente-t-elle une dizaine de minutes avant le coup d’envoi. 

TOURNOIS AMICAL ET CONVIVIAL 

En musique, celui-ci est lancé à 20h30, toujours dans le noir. Les plus inventifs ont créé des déguisements visibles dans l’obscurité, d’autres sont simplement venus en tenue fluo. « C’est très convivial. On rencontre des équipes qu’on n’aurait pas rencontré autrement. C’est fatigant car nous allons jouer jusqu’à 3 h du matin, mais l’ambiance est excellente. Il y a tout ce qu’il faut pour bien s’amuser », détaille Valérie, licenciée du Bacchus Badminton Club et participante de l’événement pour la seconde fois. Une tombola avait également été organisée grâce aux nombreux dons des 47 partenaires de l’événement. Le lendemain après-midi, les enfants licenciés des clubs du département ont eux aussi eu droit à leur blackminton, accompagnés par le Comité de l’Indre de Badminton. L’événement issoldunois s’est fait un nom et est connu partout en France. D’autres clubs sollicitent l’association afin d’avoir des informations et de recréer un blackminton dans leur ville.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Budget des collectivités locales : les présidents des Départements tirent la sonnette d’alarme

Le président du conseil départemental du Cher avait convié ses homologues du Centre-Val de Loire pour échanger sur les problématiques rencontrées d

Un jardin éphémère aux couleurs des JO

Les apprentis du CFA aménagement paysager ont conçu un jardin éphémère en plein cœur de l’arborétum de l’EPLEFPA Naturapolis.

Une certaine idée du Crédit Agricole

Même si les employés ont investi les lieux fin avril, vendredi a eu lieu l’inauguration du nouveau siège social du Crédit Agricole Centre Ouest à L

Un rapport d’orientation pour maîtriser l’avenir

C’est dans une ambiance bon enfant que s’est ouverte la 57e édition du congrès des Jeunes Agriculteurs à Poitiers (Vienne) du 4 au 6 juin.

Se faire aider à construire une relation employeurs/salariés

Lorsque qu’un agriculteur souhaite embaucher un salarié ou s’associer, il peut se rapprocher de la chambre d’agriculture de l’Indre afin d’être acc

Les Rencontres à table : une soirée conviviale et instructive

Allier éducation et plaisir dans une ambiance conviviale, tel est le pari réussi des acteurs de la filière, lors de l’opération Les Rencontres À Ta

Publicité