Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

INSTALLATION
Des maraichers pleins de ressources

A Saint Georges-sur-Arnon, Alexina Guittonneau et Jimmy Muller se sont récemment installés comme maraichers. N’étant pas issus du milieu agricole, ils ont suivi un parcours de reconversion professionnelle pour pouvoir concrétiser leur projet.

Thumbnail

Une vie professionnelle n’est pas forcément linéaire. Beaucoup de personnes changent de carrière pour pouvoir accéder à des métiers plus valorisants ou qui correspondent mieux à leurs attentes. C’est le cas d’Alexina Guittonneau et de Jimmy Muller. Auparavant dans la logistique, ils se sont orientés vers l’agriculture. « C’est un projet auquel nous pensions depuis deux ans. Au départ, nous ne savions pas dans quelle filière nous souhaitions aller, élevage ou maraichage », explique le jeune agriculteur. Finalement, ce sera la production de fruits et légumes. Avec son associée, ils ont repris leurs études. « Alexina a passé un bac pro en maraichage et moi un BPREA. Nous avons appris la technique de la production maraichère que nous ne connaissions pas.  Durant cette période, notre projet s’est affiné. » Parallèlement, ils ont suivi le parcours à l’installation. « La chambre d’agriculture avec notamment Mathieu Wullens, nous a accompagnés jusqu’à son aboutissement fin décembre.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Vignette
Pluies de restrictions
L’ensemble du département est placé en restriction d’usage de l’eau, mais les robinets ne sont pas coupés pour autant.
Vignette
Adventices : Lutter avant, pendant et après la moisson
 Limiter la propagation des adventices d’une parcelle à l’autre, un des fils rouges des moissons. 
Vignette
Des rendements hétérogènes mais de la qualité
Les moissons battent leur plein aux quatre coins du département.
En chemin vers l’agriculture de conservation avec un GIEE
AgroFerti36, c’est le nom que s’est choisi un collectif d’agriculteurs qui a décidé d’améliorer la fertilité de son sol en s’inspirant de l’agricultur
Publicité