Aller au contenu principal

Combien de temps conserver ses papiers ?

Certains ne veulent rien jeter. D'autres trouvent qu'il y a toujours trop de paperasse. Selon les documents, la règle est différente.

Différents textes prévoient une durée de conservation obligatoire minimum selon les types de documents. La prudence et la raison suggèrent, dans l'intérêt de tous, une durée un peu plus longue dans de nombreux cas.

Documents juridiques, on garde !

Dans les sociétés, les statuts et le registre spécial des sociétés doivent être conservés de manière illimitée. Les procès-verbaux des assemblées générales, des conseils d'administration, les feuilles de présence, etc… doivent être conservés 30 ans.

Enfin les titres de propriété, actes de vente et les documents relatifs aux subventions doivent être conservés 30 ans et les contrats 10 ans à compter de la fin du contrat.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Contrôles phytos : gare aux détails !
Le contrôle conditionnalité des produits phytosanitaires peut conduire à des pénalités de 3 à 5 % sur les primes Pac pour des erreurs évitables.
Le sanglier encore et toujours d’actualité
Après la crise de la covid 19, Gérard Génichon, président de la fédération des chasseurs de l’Indre, dresse un premier bilan de cette période
Faibles revenus : Une mesure de prise en charge de cotisations sociales
Les demandes de prise en charge de cotisations exploitant sont à déposer avant le 15 septembre.
Concilier activité agricole et production photovoltaïque
Plusieurs agriculteurs prêts à se lancer dans un projet collectif de bâtiments photovoltaïques se sont déjà rassemblés pour faire le point sur leurs p
LA BRENNE, TERRE D'ACCUEIL
Philippe Demiot est président du syndicat intercommunal FDSEA36 Brenne Val de Creuse.
Un rendez-vous toujours attendu
Bien que ce soit une année particulière, les marchés de producteurs de pays se sont tout de même succédé en juillet et en aout.
Publicité