Aller au contenu principal

Connaître la rentabilité de son atelier bovin viande

C'est aux 100 kg de viande en vif, que les éleveurs de bovin sont invités à calculer leur coût de production et évaluer ainsi la rentabilité de leur atelier.

Vignette

Trop occupé par l'acte de production et tous les aléas qu'il comporte, le pilotage financier de son atelier allaitant est souvent relégué en second plan. La rentabilité est pourtant l'objectif que chacun se fixe et c'est ce qui a motivé la mise en place d'une conférence sur le sujet, lors de la journée régionale viande du 17 septembre dernier dans le Cher. Les fondamentaux de la formation du coût de production de son atelier bovin viande, y ont été rappelés. La méthodologie est simple, à condition d'être capable d'identifier tout ce qui peut être affecté à l'atelier bovin viande.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

UNE NOUVELLE BERGERIE POUR DES CONDITIONS DE TRAVAIL AMÉLIORÉES

Le Gaec Dubus Derville, en élevage bovin et ovin à Chaillac, utilise sa nouvelle bergerie de 250 places depuis un an.

BIEN-ÊTRE DU TROUPEAU ET CONFORT DE TRAVAIL COMME CRITÈRES D’AMÉNAGEMENT

Au moment de construire une nouvelle stabulation, Julien Besnard, éleveur bovin allaitant, a privilégié le confort du troupeau et les conditions de

UN PROGRAMME ET QUATRE DISPOSITIFS D’AIDES AUX INVESTISSEMENTS

Depuis quelques mois, les investissements de modernisation des exploitations peuvent être financés par le SIAP.

Produire du lait « Premium » pour valoriser son travail

Pascal Naudon est éleveur bovin lait à Cléré-du-Bois.

FAIRE DE LA VENTE DIRECTE POUR RENOUER AVEC LES CONSOMMATEURS

Antoine Deplaix s’est lancé dans la vente directe juste avant le confinement. Elevage et préparation des colis, il gère l’ensemble seul.

UNE RATION À BASE DE LUZERNE POUR LA FERME D’OZANCE

Dès l’arrivée des chèvres dans l’exploitation de la ferme d’Ozance, Joël et Valérie Norais ont réduit la sole des céréales pour produire de la luze

Publicité