Aller au contenu principal

COVID-19 : Des habitudes de déplacement chamboulées

Afin de limiter la propagation du virus, plusieurs mesures ont été prises, notamment le confinement des Français. Pour l’heure, une partie des professions définies comme non prioritaires ont dû baisser le rideau. Tour d’horizon des commerces pouvant encore exercer.

Sans surprise, le 16 mars, le président de la République et le gouvernement ont intimé aux Français l’ordre de rester chez eux pour limiter la propagation du virus. Une prise de parole présidentielle, dans la suite logique des mesures précédemment mises en place, comme la fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées, universités, et de l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes, de la fermeture des commerces « non essentiels ».

Au 15 mars, seuls les commerces alimentaires de bouche, les pharmacies et parapharmacies, les stations essence, bureaux de tabac, établissements bancaires, lieux publics essentiels ainsi que les lieux de cultes dans la limite de 20 personnes pouvaient maintenir une ouverture classique.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Vente directe : Un vent d’affaires toujours porteur
Marché, vente à la ferme, drive fermier : les consommateurs ont intégré la vente directe  dans  leur  circuit  d’approvisionnement alimentaire.
LE LISSAGE EN FRAIS FAVORISE LA RÉGULARITÉ DES FROMAGES
A la Ferme des Âges au Blanc* vendre des pouligny-saint-pierre au juste poids requiert une certaine maîtrise en fromagerie.
« Un réseau qui œuvre pour la profession »
L'Association de producteurs non commerciale de l'Indre, du Cher et du sud de l'Indre-et-Loire s'est donnée pour mission de négocier auprès des distri
De bonnes conditions d'implantation, la meilleure parade face aux oiseaux
A l'approche des semis des tournesols, la crainte des dégâts dus aux oiseaux s'invite comme à chaque campagne.
Corbeaux et corneilles : rivaliser d'astuces pour s'en défaire
Corbeaux freux, corneilles noires, choucas des tours, grands corbeaux, autant d'espèces de corvidés pouvant causer d'importants dégâts aux cultures.
Gel : les agriculteurs en attente
Les membres du CETA d'Ecueillé se sont réunis pour le deuxième tour de plaine de la saison à Heugnes chez Gérald Brun.
Publicité