Aller au contenu principal

COVID-19 : Les agriculteurs s’organisent

L’agriculture en général n’est objectivement pas le secteur économique le plus affecté par la crise sanitaire mais le coronavirus venu de Chine bouleverse la donne et les circuits commerciaux. Et les différents acteurs qui gravitent autour du secteur se sont organisés pour répondre aux injonctions des pouvoirs publics tout en maintenant un service aux agriculteurs.

Vignette

Depuis lundi, le pays est quasi à l’arrêt. Les mesures de confinement annoncées par Emmanuel Macron obligent l’ensemble des Français à s’adapter à cette situation inédite. De part leur lien avec le vivant, les agriculteurs vont pouvoir continuer à travailler quasi comme de coutume dans leurs exploitations. Ils peuvent ainsi aller dans les champs, les vignes et vergers, soigner leurs animaux sans aucun souci. Là où ils risquent de rencontrer quelques difficultés pour l’exercice de leur métier, c’est quand ils auront besoin des services d’un tiers et pour vendre leurs produits. Car dans la majorité des organismes et entreprises de service, les salariés ont été invités au mieux à télétravailler. Quand cela n’est pas possible, des mises en chômage partiel ont été décidées. Les agriculteurs devront donc changer certaines de leurs habitudes pendant quelques semaines.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Limiter la flambée des prix avec les achats groupés de la FDSEA
Le service de commande groupée de fioul proposé aux adhérents FDSEA et JA permet de réduire le montant des factures.
Contrats, indicateurs de prix, délais : éleveurs, à vous de proposer vos conditions !
La loi Besson-Moreau généralise la contractualisation écrite pluriannuelle de 3 ans minimum pour toute vente entre le producteur de viande bovine et c
Noël en Berry, entre rites et légendes
Loin de la course effrénée de notre époque dans les boutiques en quête des cadeaux tant attendus, loin de l'abondance des plats sur les tables… le Noë
QUELLE FORÊT POUR LE FUTUR ?
Comment préserver les massifs forestiers face au réchauffement climatique ?
Contention ovine : découverte d'un parc fixe indoor
Au quotidien, la manipulation des animaux à travers une contention mobile demande du temps et peut mobiliser de nombreuses personnes sur un élevage.
Publicité