Aller au contenu principal

Dossier Moiss'Batt'
Décomposer la fauche et le battage

Outil atypique, la faucheuse andaineuse suscite davantage d'intérêt ces dernières années.

Depuis des décennies et l'arrivée des moissonneuses-batteuses, faucher et battre s'effectuent en un seul passage et avec une seule machine. Cependant, certains pays, comme le Canada, continuent de pratiquer la moisson en décomposé, le plus souvent avec des automoteurs appelés windrowers, dont on trouve quelques spécimens en France : la récolte est fauchée et reposée sur les chaumes en andains.

« Si les Canadiens ont le meilleur blé dur du monde, c'est en partie dû à leur méthode de récolte », avance Philippe Micheletti, qui commercialise des faucheuses andaineuses Equip'Agri et Honey Bee. Ces dernières se composent d'un lamier et d'un tapis de type draper qui andaine la culture. Cette opération s'effectue selon les cultures et le taux d'humidité entre trois et quinze jours avant la date idéale de récolte prévue à la moissonneuse-batteuse. La culture reste à sécher en andains avant d'être reprise par la moissonneuse-batteuse.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Prévenir les risques liés au matériel agricole

Voici quelques précieux conseils pour limiter les risques liés au vol, à l’incendie, à la panne, à l’accident… pour le matériel agricole, d’autant

La prestation de services en agriculture a le vent en poupe

 Matériels spécifiques et envolée de leurs tarifs, règlementation phyto sans cesse en évolution, expérimentations agronomiques… Les raisons qu

« J’AI INVESTI DANS CES OUTILS POUR M’EN SERVIR ! »

Depuis 2019, Laurent Cordaillat utilise très régulièrement sa herse étrille et sa houe rotative.

TÉLESCOPIQUE : ALLIER SOUPLESSE ET CONFORT D’UTILISATION

Si les critères de choix peuvent être différents selon le profil des agriculteurs, la souplesse d’utilisation fait l’unanimité lors de l’achat d’un

UNE FORMATION OBLIGATOIRE POUR LA CONDUITE DES ENGINS DE LEVAGE

Un chargeur frontal et un télescopique, dès lors qu’ils sont rattachés à une exploitation agricole, peuvent être conduits dès 16 ans.

Un joystick, remplaçant du volant

Limiter la pénibilité des utilisateurs intensifs de télescopiques, tel est le défi que souhaite relever le constructeur français Manitou.

Publicité