Aller au contenu principal

TRAVAIL DU SOL
DEUX CHARRUES DIX CORPS MISES EN COMMUN

Dans l'Indre, la Cuma Ceres a fait le pari du tout en commun depuis sa création en 2002. L'usure du matériel employé sur les 3 000 ha de la coopérative nécessite un renouvellement réfléchi collégialement du parc, comme ce fut le cas pour les deux nouvelles charrues dix corps acquises l'an passé.

La Cuma de Ceres regroupe 18 exploitations réparties entre Buzançais et Charost, soit près de 3 000 ha cultivables. « Nous avons un système de mise en commun du matériel, du temps de travail, des achats et des ventes. Ensuite, les associés se répartissent une rémunération à l'hectare », précise Frédéric Lagenette, responsable du parc matériel de la Cuma.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Luzerne, une culture intéressante mais exigeante
A l’occasion de l’après-midi technique dédié à la luzerne et à ses intérêts multiples dans l’alimentation animale, organisé à Arpheuilles le 13 septem
Petit train d’hier, voie verte d’aujourd’hui
Dans les campagnes, la « Voie verte » a remplacé le rail.
LAINE : UN INDICATEUR DE L’ÉTAT DU TROUPEAU
Au cœur de l’événement Tech-Ovin, des conférences ont été dispensées tout au long des deux jours.
Des vendanges sous de bons auspices
Depuis une dizaine de jours, les viticulteurs de l’AOP valençay s’affairent dans les vignes pour rentrer les précieuses baies annonciatrices d’une bon
« L’ŒUF DE ROUSSETTE » SE FAIT UNE PLACE DANS L’ALIMENTATION LOCALE
Installée depuis 2019, Dominique Jouhanneau élève des poules pondeuses en plein air à Maillet.
Une nouvelle directrice à la tête de l’EPLEFPA Naturapolis
L’EPLEFPA Naturapolis a accueilli sa nouvelle directrice le 1er septembre. Juliette Lejeune a en effet laissé la place à Catherine Demesy. Rencontre. 
Publicité