Aller au contenu principal

Fourrages dans la haie : les branches font leur retour dans l'auge

De plus en plus prisé par les éleveurs pour nourrir leurs animaux, le feuillage de certains arbres fait un retour, pour l'instant discret, dans les rations. Des études en cours corroborent le savoir empirique de nos ancêtres.

Depuis quelque temps, des éleveurs s'intéressent à la haie qui produit : du bois déchiqueté pour la chaudière ou le paillage de l'étable, mais aussi du fourrage. Fourrage qui, bien sûr, ne remplacera pas la ration quotidienne mais la supplémentera et la fera plus variée. Car, lorsque survient la sécheresse qui raréfie la récolte d'herbes - fanée, ensilée, enrubannée - l'idée a du sens. D'autant que - mais le sait-on vraiment ? - jusqu'au mitan du XXème siècle au moins, le feuillage entrait régulièrement à l'étable, à la bergerie. Ce qui ne veut pas dire que la pratique était partout appréciée…

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Au cadran : un marché de viande bovine locale et de qualité
Le marché au cadran des Hérolles (86) a organisé son traditionnel concours de vaches de viande, le vendredi 18 novembre.
ENRICHISSEMENT DES BÂTIMENTS ET ÉBOURGEONNAGE DES JEUNES CAPRINS
Les interprofessions, en partenariat avec certaines ONG, se mobilisent afin d’aborder thème par thème le bien-être des caprins.
LA FÉVEROLE TOASTÉE OFFRE UNE MEILLEURE VALORISATION DE LA PROTÉINE
A Fontgombault, les associés de la ferme des Cabrioles n’ont de cesse de chercher et de mettre en place des solutions pour accroître l’autonomie alime
Un nouveau président plein d’entrain
Fin septembre, Denis Raguin, éleveur laitier à Charnizay dans le sud de la Touraine, succédait à Philippe Bruneau à la présidence de la coopérative la
Les éleveurs limousins relancent le concours d’Argenton
Jeudi 3 novembre, le syndicat des éleveurs de bovins limousins de l’Indre se sont réunis en assemblée générale.
Elevage charolais ou limousins : la solidarité prime
Participer à un concours demande de la main-d’œuvre et de l’organisation.
Publicité