Aller au contenu principal

Grêle : des dégâts considérables en grandes cultures

Dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 juin, des grêlons de la taille de balles de ping-pong se sont abattus sur les cantons de Châtillon-sur-Indre et d'Ecueillé-Valençay. Si les habitations ont été épargnées, les cultures ont été anéanties.

Sur l'axe Valençay-Obterre, des centaines d'hectares ont versés et ont été déchiquetés lors de du violent épisode de grêle, dans la nuit du 4 au 5 juin. Un épiphénomène climatique à Châtillon-sur-Indre a provoqué des dégâts considérables sur les cultures. En effet, la quasi-totalité des cultures se trouvant dans le couloir de grêle n'ont pas résisté. « Sur le secteur, pour les orges de printemps il y a près de 80 % de perte, 60 % en blé selon les variétés, les tournesols sont broyés, les maïs ont leur canne cassée en grande majorité s'ils ne sont pas broyés comme chez moi » témoigne Cyril Girouard, président intercommunal de la FDSEA 36 sur Ecueillé-Valençay.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

L'agriculture : star d'une expo photo
Entre Indre et Creuse, à proximité de Sainte-Sévère, l'agriculture est photogénique.
Les services de l’Etat sur le terrain
La DDT, la chambre d’agriculture et la MSA sont allées à la rencontre des agriculteurs sinistrés par les trois récents orages de grêle, le 19 juin, à
Le coup de grêle de trop !
Pour la troisième fois en un mois, la grêle a sévi dans le département.
Rendements hétérogènes et de qualité moyenne
 Les moissons battent leur plein depuis une dizaine de jours. Les orges, dont la récolte se termine, sont à la peine selon les secteurs.
Un pulvérisateur ultra-localisé en démo dans l'Indre
Après quatre ans de tests, le pulvérisateur Snipper est désormais en phase de commercialisation, rendant possible et concrète la pulvérisation ultra-l
La filière piscicole garde le cap
Le premier rendez-vous annuel de la filière piscicole du Centre-Val de Loire s'est tenu à Lureuil, le 10 juin.
Publicité