Aller au contenu principal

Hospitalisation de nouveau-né : Le congé de paternité rallongé

Pour les bébés nés depuis le 1er juillet 2019 et qui nécessitent une hospitalisation immédiate après la naissance dans une unité de soin, le congé de paternité et d'accueil de l'enfant, assorti du versement d'indemnités journalières pour les salariés et de l'allocation de remplacement pour les exploitants agricoles, est allongé.

Vignette

L a naissance ouvre droit au salarié, père de l'enfant, à un congé d'au moins 3 jours pris au moment de la naissance et rémunéré par l'entreprise (pouvant être majoré par la convention collective applicable à l'entreprise). Ce congé est également acquis au salarié en cas d'arrivée à son foyer d'un enfant en vue de son adoption.

Lorsque l'état de santé de l'enfant nécessite son hospitalisation immédiate après la naissance dans une unité de soins spécialisés, un congé supplémentaire de paternité et d'accueil de l'enfant est accordé de droit au père.

Le salarié, père du nouveau-né ou conjoint de la mère ou lié à cette dernière par un Pacs ou vivant maritalement avec elle, bénéficie par ailleurs d'un congé de paternité et d'accueil de l'enfant. La durée de ce congé est de 11 jours consécutifs, porté à 18 jours consécutifs en cas de naissances multiples.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Une sanction lourde, mais un outil préservé
La semaine dernière, la communauté de communes de La Châtre a été condamnée à une lourde amende dans le cadre de la gestion de l'abattoir du Boischaut
Glyphotests, la manipulation mise au grand jour
Les enquêteurs du réseau FNSEA ont remis à la justice les résultats de leur enquête sur les glyphotests bidons.
Quelle politique pour la gestion de l’eau dans l’Indre ?
La réécriture de l’arrêté cadre sécheresse était à l’ordre du jour de la dernière réunion de l’Observatoire des ressources en eau.
Future Pac : copie à revoir selon la FDSEA et JA 36
Des représentants de la FDSEA et JA 36 ont abordé avec le préfet de l’Indre les subtilités des divers scénarii proposés dans le cadre de la nouvelle P
PENSER L’USAGE DE L’EAU DANS SA GLOBALITÉ
Le stockage de l’eau est l’une des problématiques récurrentes pour la profession.
LES NAPPES SOUTERRAINES, UN OUTIL À PRÉSERVER
A l’approche d’une nouvelle saison d’irrigation, Pierre Giard président de l’association des professionnels de l’irrigation (API) 36 fait le bilan de
Publicité