Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Desherbage mécanique
La bineuse n’est pas réservée qu’au bio

Quand l’agriculture conventionnelle s’inspire de la biologique pour maîtriser les mauvaises herbes.

Pour gérer les adventices qui s’installent dans les champs, l’agriculture biologique s’appuie sur une combinaison de techniques. Pourquoi ne pas les intégrer dans les itinéraires techniques des cultures conventionnelles ? C’était l’objet de la présentation consacrée au désherbage mécanique, organisée par le GDAB 36 le 15 juin à Ciron, qui a réuni une trentaine d’agriculteurs conventionnels. « Nous ne sommes pas là pour convertir au bio, souligne Alexandre Roumet, animateur du GDAB 36, mais pour montrer qu’il existe des techniques vertueuses utilisables en bio comme en conventionnel. » Leviers agronomiques indispensabLes Cette démonstration animée par le GDAB et Bio Centre s’inscrit dans le cadre du contrat territorial zone humide du PNR de la Brenne, dans le volet « préservation de la ressource en eau » qui bénéficie du financement de l’agence de l’eau. Dans cet objectif, plusieurs outils de désherbage mécanique ont été présentés.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Vignette
La chaleur nécessaire à la mise en place des cultures d’été
Les précipitations de début mai ont été les bienvenues, cependant les températures négatives ont impacté les cultures de protéagineux.
Vignette
Seul, mais très entouré
Installé sur une centaine d’hectares en grandes cultures à Poulaines derrière un tiers, Bertrand Morin sait qu’il n’a pas beaucoup de marge de
Vignette
Un investissement doublement rentable
Damien Bouchet a investi dans un hangar de séchage de fourrage équipé de panneaux thermovoltaïques en 2017.
Vignette
Bineuse et herse étrille bouleversent aussi l’assolement
Le désherbage mécanique obtient de bons résultats, mais nécessite un travail du sol supplémentaire en amont, considère Pascal Messager qui s’a
Vignette
Bilan de départ et formation incontournables
S’ouvrir à l’agriculture de conservation, tel était le thème des deux journées de formation proposées par les JA, les 26 et 27 mars à Valencay.
Vignette
Mesp@rcelles, un accompagnateur du quotidien
Pour la gestion de ses parcelles et sa déclaration PAC, Franck Trabach a adopté depuis déjà plusieurs années, le logiciel mesp@rcelles.
Publicité