Aller au contenu principal

La FDSEA lance un service carte grise

Il n’est désormais plus possible de se rendre en préfecture pour y déposer une demande de certificat d’immatriculation (carte grise). La démarche se fait désormais uniquement en ligne. Afin de leur faire gagner du temps, la FDSEA propose de réaliser cette formalité à la place des exploitants agricoles.

Le réseau FNSEA continue d'accompagner les agriculteurs et les adhérents par mail ou téléphone.

Afin d’être au plus près des exploitants agricoles et leur permettre d’alléger leurs tâches administratives, la FDSEA 36 a créé un service spécialement dédié aux démarches de création ou renouvellement de carte grise. L’obligation d’immatriculation concerne tous les véhicules terrestres à moteur, de la voiture particulière à l’utilitaire, en passant par les deux roux, les quads, engins agricoles ainsi que les remorques dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est supérieur à 500 kg. Pour les remorques au PTAC inférieur ou égal à 500 kg, c’est l’immatriculation du véhicule tracteur qui est reproduite. ÊTRE ATTENTIF AU DÉLAI A la FDSEA, Magali Marathon est en charge du service carte grise et effectue les démarches via le site ANTS (agence nationale des titres sécurisés) en incluant l’ensemble des pièces nécessaires préalablement fournies par les exploitants agricoles, selon si le matériel est neuf ou d’occasion. Après l’acquisition du nouveau matériel roulant, il est impératif de réaliser les démarches afin d’obtenir le nouveau certificat d’immatriculation dans un délai d’un mois, sous peine d’une amende (135 €).


o Coût de la prestation : Le service est ouvert à tous les exploitants agricoles, il en coûtera 20 euros pour les adhérents au syndicat et 35 euros pour les non-adhérents. Pour toutes informations complémentaires, vous pouvez joindre la FDSEA au 02 54 07 66 66. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Valoriser au mieux ses effluents d’élevage
  Le pilotage de la fertilisation pour cette campagne s’avère délicat compte tenu de la flambée inédite des prix des engrais.
Limousine, sa rusticité passionne encore
Les critères de sélection de la race limousine ont évolué au fil du temps.
LE TÉLESCOPIQUE, UN « INDISPENSABLE » CHEZ LES ÉLEVEURS
  Fiabilité, maniabilité, visibilité ou encore facilité d’entretien… voici les principaux arguments qui ont poussé deux éleveurs laitiers à choisir le
Hausse de prix des fromages fermiers : une nécessité
Lors de journée régional fromagère, Jennifer Baudron, de la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher, a présenté les coûts de production en 2021 et les e
Aléas climatiques : s’assurer une sécurité financière
Samuel Delale, céréalier à Châtillon-sur-Indre, a été confronté à la grêle en 2022.
Une nouvelle pépinière, un atout pour l’agrotourisme
Arnaud Schoofs et Marline Berghmans ont inauguré leur pépinière spécialisée en fruitiers du terroir, le 11 janvier à Buzançais.
Publicité