Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La Saint-Roch, quand une fête fédère un village

A Orsennes, les festivités de la Saint-Roch sont un événement incontournable depuis des décennies. Du 14 au 16 août prochain, les visiteurs peuvent y danser, se restaurer, applaudir la course de caisses à savon, admirer les chars fleuris… Trois jours de fêtes qui mobilisent près de 200 bénévoles depuis des semaines.

Une fête de village n'est rien sans une multitude de bonnes âmes et petites mains. Grâce au travail des bénévoles, les festivités prennent corps. Répartis en groupe, chacun a sa mission.« Nous sommes près de 200  bénévoles à se mobiliser pour la fête de la Saint-Roch »,estime Régine Patraud, fidèle au poste depuis« toujours ». Des volontaires d'Orsennes et des villages voisins.

Pour sa part, Régine orchestre le groupe en charge de la restauration. Pour le repas prévu le 15 août au soir, menu avec une omelette au jambon, elle a commandé pas moins de « 55 kilos e jambon et 170  douzaines 'œufs. Nous ne demandons aucune réservation, nous avons prévu un peu large, mais nous avons qu'il ne restera rien », indique-t-elle.

Outre l'intendance liée à la restauration, en amont de la Saint-Roch, il est question de gestion des boissons, démarchage de sponsors, réservation de matériel nécessaire pour 3 soirs de bal et prévoir son installation, orchestrer les inscriptions pour le concours de pétanque et de la Savonnett'Run, concevoir les chars fleuris, la décoration du village, penser à la sécurité de tous…

Jusqu'au dernier moment, tous les bénévoles seront à pied d'œuvre. « Chacun contribue à son échelle, selon ses possibilités. Certains d'entre nous assureront le bon déroulement des événements les 3 jours de fête, comme d'autres se relèveront les manches après pour tout débarrasser, ranger, démonter », poursuit-elle. Parmi les volontaires, certains participeront à chaque étape de l'organisation.

Place à la nouvelle génération

Pour pouvoir fédérer autant de bénévoles, le comité organisateur de la Saint-Roch a dû trouver un nouveau souffle. « Il y avait traditionnellement des épreuves de forces paysannes, mais tout le monde s'était lassé, que ce soit le public comme nous, retracent Régine Patraud et son fils Denis. Il y avait un besoin de renouveau et de laisser la place à une nouvelle équipe, laisser les jeunes prendre part aux préparatifs, les laisser mettre en place leurs idées ». C'est comme ça qu'il y a 2 ans, après la fête de la Saint-Roch, Gautier Clément a suggéré d'organiser une course de caisses à savon. Et la Savonnett'Run est née en 2018.

La Savonnett'Run

Pour la Saint-Roch 2019, la course contre la montre de caisses à savon est de nouveau à l'affiche. Le principe est simple : parcourir sur 780  mètres, la descente de la route d'Aigurandes le plus rapidement possible. Une piste jalonnée d'obstacles, un peu comme les courses de jeu vidéo Super-Mario. Les concurrents vont être confrontés à deux tremplins de 25 et 45 cm, « pour cette année nous avons prévu de nouveaux obstacles qui seront dévoilés le jour J », annonce Gautier Clément, le concepteur et désormais chef d'orchestre de l'animation. Gare aux petits malins qui les éviteront ! Ils s'exposent à « des ajouts de temps et de pénalités sur leur chrono », prévient le jeune responsable.

En tout, une vingtaine de véhicules au look improbable vont s'affronter. « Il y a un cahier des charges à respecter, une longueur maximale de 2.70 m, une largeur maxi de 1.5 m hors tout, la caisse doit peser entre 90 et 120 kg selon l'âge du pilote, il faut obligatoirement un système de freinage sur 2 roues, des arceaux de sécurité. Le port de la ceinture et du casque sont obligatoires », détaille-t-il. Les pilotes, eux, doivent avoir plus de 15 ans. Et pour les mineurs une attestation des parents est exigée en plus de la responsabilité civile. De la mise en place des 300 m de bottes de paille et des 600 m de barrières pour contenir et protéger le public et les caisses à savon, au remorquage des véhicules accidentés, en passant par le chronométrage des épreuves… La course en elle-même est très gourmande en bénévoles, « je suis entouré d'une cinquantaine de volontaires le jour de la Savonnett'Run », évalue rapidement Gautier Clément.

Il faut compter 20 euros d'inscription pour l'équipage en monoplace ou biplace, repas compris. « Les inscriptions ne sont pas closes, si un bon bricoleur a le temps de construire une caisse à savon dans les normes d'ici le 15 août, il pourra participer ».

Et vous, quelle sera votre stratégie ? Aller chercher le chrono, faire la plus belle chute, porter le plus beau costume, concevoir la plus belle caisse à savon ? 

 

 

 

Programme de la Saint-Roch

• Mercredi 14 août : concours de pétanque semi-nocturne, au stade d'Orsennes, dès 19 h, sur inscriptions.
• Jeudi 15 août : Savonnett'Run, dès 10 h pour les essais et dès 14h pour les 2 manches de la course. 18 h : exposition des caisses à savon et 19 h remise des prix. Restauration sur place : barbecue ou plateau repas le midi, et menu avec omelette le soir.
• Vendredi 16 août : 16 h : cavalcade des chars fleuris. Thème : Le sport. Feu d'artifice vers 22 h et groupe folklorique. Restauration sur place avec des plateaux repas.

Bals sous chapiteaux les 3 soirs, gratuits.

Contact pour la Savonnett'Run : Gautier Clément 06 69 06 45 57, bce.clement@yahoo.fr La page Facebook : Savonnett'RUN

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Vignette
Le manque de grain contraint à rectifier sa ration
Faute de grain, lundi 12 août, certaines parcelles de maïs de Thierry et Fabien Bichier passaient dans l'ensileuse.
Vignette
Guider pas à pas vers l'installation
Après plusieurs années dans différentes organisations professionnelles, c'est en tant que conseillère installation à l'antenne de la chambre d'agricul
Vignette
La mémoire des contes du Berry sauvée par l'écrit
Les contes et légendes transmis très longtemps oralement de générations en générations représentent un véritable patrimoine culturel.
Vignette
Une organisation rigoureuse pour un fonctionnement en toute sérénité
Les apporteurs de l'abattoir ont été conviés le lundi 12 août à une réunion d'information à la Châtre.
Vignette
MSA au plus près des familles
Pour la première fois à Terr'Agri, la MSA met les petits plats dans les grands, sur les deux jours de festivités.
Vignette
Employeur, une fonction à part entière
Savoir anticiper, déléguer, accorder sa confiance et dialoguer, autant d'aptitudes essentielles à tout employeur.
Publicité