Aller au contenu principal

Société agricole
L'assolement en commun : pourquoi pas une SEP ?

La société en participation offre un cadre juridique aux assolements en commun, sans remettre en cause le statut du fermage.

Vignette

L’assolement en commun est un moyen de mettre des parcelles de plusieurs agriculteurs dans une seule unité, mais sans fusionner les exploitations concernées. On entend souvent cette réflexion : « Nous avons fait l’assolement en commun parce que nous ne voulions pas créer de GAEC ». C’est cette raison qui est la plus fréquemment invoquée. La société en participation (SEP) permet de garder son autonomie économique, financière, comptable. Elle offre la souplesse d’en sortir à tout moment, sans un imbroglio juridique compliqué.

Pourquoi et comment ?

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

DÉTERMINER LA FAISABILITÉ DE SON PROJET
Installer un bâtiment agricole avec une toiture photovoltaïque demande réflexion.
DE L'ÉNERGIE À REVENDRE POUR LA FNSEA CENTRE-VAL DE LOIRE
Photovoltaïque, méthanisation, électricité, la FNSEA Centre-Val de Loire accompagne tous les projets portés par des agriculteurs dans une approche col
« AUJOURD'HUI, TOUTE LA SURFACE DU PANNEAU EST OPTIMISÉE »
La technologie des panneaux photovoltaïques n'a cessé de se développer, les rendant bien plus performants qu'il y a seulement dix ans.
TRAQUER L'ÉNERGIE DU SOLEIL
Produire de l'énergie photovoltaïque en vue de l'autoconsommer, c'est le pas qu'a franchi l'EARL Champion en 2018.
Avec le 100 % bio, un débouché se ferme pour les protéagineux
La règlementation sur les aliments en élevages bio va évoluer au début de l'année prochaine.
Biodiversité : la FDSEA réclame des mesures de bon sens
Puisque qu'au ministère de la transition écologique, les questions de biodiversité reviennent à la secrétaire d'Etat, c'est sur celles-ci que la délég
Publicité