Aller au contenu principal

Société agricole
L'assolement en commun : pourquoi pas une SEP ?

La société en participation offre un cadre juridique aux assolements en commun, sans remettre en cause le statut du fermage.

Vignette

L’assolement en commun est un moyen de mettre des parcelles de plusieurs agriculteurs dans une seule unité, mais sans fusionner les exploitations concernées. On entend souvent cette réflexion : « Nous avons fait l’assolement en commun parce que nous ne voulions pas créer de GAEC ». C’est cette raison qui est la plus fréquemment invoquée. La société en participation (SEP) permet de garder son autonomie économique, financière, comptable. Elle offre la souplesse d’en sortir à tout moment, sans un imbroglio juridique compliqué.

Pourquoi et comment ?

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Renard : éleveurs, déclarez vos dégâts !
Le manque de déclarations de dégâts pourrait remettre en cause le statut du renard en tant qu'espèce susceptible d'occasionner des dégâts.
Verneuil résiste à 2020
Avec leur système de provision les années antérieures, sur 2020, les coopérateurs de Verneuil ont compensé la baisse des résultats liée aux impacts de
Lidl soutient le service de remplacement
La marque Lidl a choisi de soutenir le SR France en finançant des journées de remplacement.
Tout savoir sur le désherbage mécanique
Chaque année, l’évènement Cultures à venir apporte des réponses aux problématiques de l’agriculture et des agriculteurs.
Ce qui est vérifié lors des contrôles phyto et conditionnalité
Les contrôles conditionnalité des aides Pac « santé et productions végétales » et les contrôles « utilisation des produits phytopharmaceutiques » ont
La populiculture se réinvente pour redorer son image
A l'heure du bilan du projet « Du peuplier pour l'avenir », le CRPF s'attelle à diffuser les bonnes pratiques de la populiculture, pour développer une
Publicité