Aller au contenu principal

Les variétés sensibles d'orges demandent de l'attention

Pour les orges d'hiver brassicoles sensibles aux maladies, type Etincel et Isocel, avec une nuisibilité attendue autour de 16-17.5 q/ha,« il faut taper large avec les tria-zoles, les SDHI et les strobilurines. Deux interventions sont à prévoir, une au stade 1 nœud et la seconde au stade 2 nœuds/sortie dernière feuille/sortie des barbes, pour une enveloppe a priori autour de 55 / ha », détaille Edouard Baranger, ingénieur d'Arvalis. Alors que pour les variétés fourragères des orges d'hiver, peu sensibles aux maladies (nuisibilité attendue entre 10 et 13 q/ha), l'application unique prévaut, au stade dernière feuille, avec un budget d'environ 40 €/ha.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

QUELLE FORÊT POUR LE FUTUR ?
Comment préserver les massifs forestiers face au réchauffement climatique ?
Valençay : une année en demi-teinte
Les viticulteurs de l'AOP vin de Valençay se sont réunis en assemblée générale en début de semaine.
La future génération d'agriculteurs s'intéresse aussi à la spiruline
Dans le cadre de leur cursus estudiantin, trois apprentis en BTS productions animales au CFA agricole ont souhaité sortir des sentiers battus en se pe
Adapter sa méthode aux particularités de sa ferme
L'agriculture de conservation requiert de la méthode et une ouverture d'esprit.
Du rendement et des prix, une situation inédite en 2021
Bien que plus tardive qu'à l'accoutumée, la récolte des tournesols s'inscrit sans nul doute comme l'une des plus prolifiques depuis longtemps.
Comment gagner du temps en maraîchage
Lors de la journée consacrée au maraîchage bio à Saint-Georges-sur-Arnon, Léa Nisole, conseillère maraîchage de la chambre d'agriculture d'Indre-et-Lo
Publicité