Aller au contenu principal

PRÉVENTION
Masque en tissu : un intérêt sous conditions

Le masque en tissu, fabrication maison est-il utile face au virus ? Réponse du docteur Eric Gaudouin médecin chef de service Santé Sécurité au Travail à la MSA Berry-Touraine.

Le 2 avril dernier, l'Académie de Médecine validait l'intérêt du port d'un masque adopté depuis longtemps en Asie. Dans son communiqué, l'assemblée de sages estimait que « le port d'un masque anti-projection par la population est à la fois une mesure de prévention et un acte de civisme en situation d'épidémie de virus à tropisme respiratoire ».

Son communiqué précisait, en outre, que cette mesure a contribué à une réduction du taux de contagion du Covid-19 à Taïwan, Singapour et en Corée du Sud. Un intérêt partagé par le médecin chef de la MSA Berry-Touraine.

Que penser des masques artisanaux que l'on voit apparaître ici et là, dans un contexte de pénurie de masques chirurgicaux et FFP2 ?

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Valoriser au mieux ses effluents d’élevage
  Le pilotage de la fertilisation pour cette campagne s’avère délicat compte tenu de la flambée inédite des prix des engrais.
Limousine, sa rusticité passionne encore
Les critères de sélection de la race limousine ont évolué au fil du temps.
LE TÉLESCOPIQUE, UN « INDISPENSABLE » CHEZ LES ÉLEVEURS
  Fiabilité, maniabilité, visibilité ou encore facilité d’entretien… voici les principaux arguments qui ont poussé deux éleveurs laitiers à choisir le
Hausse de prix des fromages fermiers : une nécessité
Lors de journée régional fromagère, Jennifer Baudron, de la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher, a présenté les coûts de production en 2021 et les e
Aléas climatiques : s’assurer une sécurité financière
Samuel Delale, céréalier à Châtillon-sur-Indre, a été confronté à la grêle en 2022.
Une nouvelle pépinière, un atout pour l’agrotourisme
Arnaud Schoofs et Marline Berghmans ont inauguré leur pépinière spécialisée en fruitiers du terroir, le 11 janvier à Buzançais.
Publicité