Aller au contenu principal

Reçu pour solde de tout compte : La date de sa signature doit être certaine

Le reçu pour solde de tout compte doit obligatoirement comporter la date de la signature du salarié pour être libératoire. Il n'est cependant pas nécessaire qu'elle soit écrite de la main du salarié, dès lors qu'elle est certaine.

Vignette

L e solde de tout compte est un document établi par l'employeur et dont le salarié valide le reçu qui fait l'inventaire des sommes qui lui sont versées lors de la rupture du contrat de travail.

 

Ce document peut être dénoncé dans les six mois qui suivent sa signature, délai au-delà duquel il devient libératoire pour l'employeur.

La mention de la date dans le solde de tout compte n'est pas exigée par la loi, mais elle sert à calculer le délai de forclusion de six mois. Ainsi, si le reçu est non daté et que l'employeur n'apporte pas la preuve qu'il a été signé après l'expiration du contrat, ce reçu est sans effet libératoire pour l'employeur.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Une sanction lourde, mais un outil préservé
La semaine dernière, la communauté de communes de La Châtre a été condamnée à une lourde amende dans le cadre de la gestion de l'abattoir du Boischaut
Glyphotests, la manipulation mise au grand jour
Les enquêteurs du réseau FNSEA ont remis à la justice les résultats de leur enquête sur les glyphotests bidons.
Quelle politique pour la gestion de l’eau dans l’Indre ?
La réécriture de l’arrêté cadre sécheresse était à l’ordre du jour de la dernière réunion de l’Observatoire des ressources en eau.
Future Pac : copie à revoir selon la FDSEA et JA 36
Des représentants de la FDSEA et JA 36 ont abordé avec le préfet de l’Indre les subtilités des divers scénarii proposés dans le cadre de la nouvelle P
PENSER L’USAGE DE L’EAU DANS SA GLOBALITÉ
Le stockage de l’eau est l’une des problématiques récurrentes pour la profession.
LES NAPPES SOUTERRAINES, UN OUTIL À PRÉSERVER
A l’approche d’une nouvelle saison d’irrigation, Pierre Giard président de l’association des professionnels de l’irrigation (API) 36 fait le bilan de
Publicité