Aller au contenu principal

« Rester optimiste car il n’y a pas de fatalité »

Jérôme Tellier, président de la FDSEA 36 a partagé les préoccupations du moment lors de l’assemblée générale du syndicat. Il souhaite cependant rester optimiste en espérant trouver des solutions.

Quel bilan tirer de l’année 2022 ?

Jérôme Tellier : 2022 nous aura redonné de la fierté mais à quel prix : prix des intrants, de l’énergie, du GNR, du maté riel qui poursuivent leur hausse. Tous nos moyens de production y passent. Côté ressources, le prix de nos produits flirtent enfin avec nos coûts de production. Le risque de pénurie de nos moyens de production nous a fait accepter l’inacceptable : le prix sur les engrais azotés notamment. La spéculation a bien eu lieu. Une opération que je qualifierai de vol organisé. D’autre part, le volume des importations a augmenté. Comment comprendre qu’on importe des produits alimentaires agricoles ne répondant pas aux exigences des modes de production français ? Il faut nous expliquer pourquoi importer ce qu’on nous interdit de produire en France ?

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un nouveau chapitre s’ouvre à la ferme expérimentale des Bordes

Co-portée par Arvalis et par le réseau des chambres d’agriculture de l’Indre, du Cher, de la Creuse et de la Haute-Vienne, la ferme expérimentale d

BIEN-ÊTRE DU TROUPEAU ET CONFORT DE TRAVAIL COMME CRITÈRES D’AMÉNAGEMENT

Au moment de construire une nouvelle stabulation, Julien Besnard, éleveur bovin allaitant, a privilégié le confort du troupeau et les conditions de

UNE NOUVELLE BERGERIE POUR DES CONDITIONS DE TRAVAIL AMÉLIORÉES

Le Gaec Dubus Derville, en élevage bovin et ovin à Chaillac, utilise sa nouvelle bergerie de 250 places depuis un an.

S’immerger dans les musées de Centre-Val de Loire

A Chatillon-sur-Indre, un musée s’est installé dans l’ancienne prison du château.

UN PROGRAMME ET QUATRE DISPOSITIFS D’AIDES AUX INVESTISSEMENTS

Depuis quelques mois, les investissements de modernisation des exploitations peuvent être financés par le SIAP.

Une soirée consacrée à la transmission et à la reprise d’entreprise

 Les chambres d’agriculture, du commerce et de l’industrie et des métiers et de l’artisanat organisent une soirée dédiée à la transmission-reprise

Publicité