Aller au contenu principal

Semi-direct sous couvert : Plus hasardeux et plus cher sans glyphosate

L'agriculture de conservation des sols cherche des portes de sortie en cas d'interdiction du glyphosate. Les essais d'Arvalis apportent les premières réponses. 

Vignette

La mé­thode la plus pro­bable sans glyphosate sera une des­truc­tion de la vé­gé­ta­tion avec un tra­vail mi­ni­mal du sol.

Parée de ver­tus, la culture en semis di­rect sous cou­verts per­ma­nents a son pt.​com talon Une d'Achille, le glyphosate. Bien que la contro­verse au­tour de la toxi­cité de ce phyto soit loin d'être tran­chée, la ques­tion du contrôle des ad­ven­tices  sans tra­vail du sol et sans désher­bant chi­mique est désomais posée.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Les OAD, un gain pour la rentabilité d'une exploitation
Gonzague Bachelier est agriculteur à Levet.
Les datas en soutien des agriculteurs
Outils d'aide à la décision, agriculture de précision, le digital s'invite progressivement dans les pratiques agricoles.
Feux de chaume : comment les éviter ?
Les pompiers se préparent à intervenir sur des feux cet été et comptent sur la solidarité des agriculteurs.
L'impérieuse nécessité de revoir un système à bout de souffle
Dans le Boischaut nord, Jean-Francois Hirlay est, comme beaucoup de ses collègues, confronté à la problématique des adventices.
Herse étrille : utilisée à point nommé, c’est une précieuse alliée
Pour répondre à la problématique des adventices, le désherbage mécanique est une alternative empruntée par beaucoup d’agriculteurs.
Publicité