Aller au contenu principal

Séchage en grange
Un investissement doublement rentable

Damien Bouchet a investi dans un hangar de séchage de fourrage équipé de panneaux thermovoltaïques en 2017. Il revend l’électricité produite par les panneaux et récupère la chaleur pour sécher son fourrage. Depuis, il estime que l’exploitation a atteint son autonomie alimentaire à 90 %.

A la tête d’un troupeau de 250 chèvres et d’une surface de 270 ha dont 90 irrigués, Damien Bouchet et son associé cherchaient la meilleure manière de produire de la luzerne de qualité. Ils souhaitaient s’affranchir de l’achat de luzerne déshydratée nécessaire à l’alimentation des caprins, sans pénaliser leur niveau de production. Ils ont fait construire un hangar permettant de sécher jusqu’à 300 tonnes de luzerne par an grâce à la chaleur produite par les panneaux solaires disposés sur sa toiture. « L’idée a germé en 2014. Il nous a fallu 3 années entre le début de la réflexion du projet et la mise en service de l’installation », confie l’éleveur de Blanzay (86).

Que des avantages

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Dix variétés de lentilles à l'essai à Avail
Grâce au financement Cap Protéines, la lentille bénéficie de la mise en place d'un réseau variétal, au même titre que les autres cultures oléoprotéagi
Rendements hétérogènes et de qualité moyenne
 Les moissons battent leur plein depuis une dizaine de jours. Les orges, dont la récolte se termine, sont à la peine selon les secteurs.
Les producteurs de lentilles se projettent dans l'avenir
Depuis deux ans, les lentilles vertes du Berry subissent des aléas météorologiques mettant à mal leur production.
Bilan d'une année complexe
« La climatologie a chahuté l'année 2021. Les rendements étaient hétérogènes, pires que ceux obtenus en 2020.
La fertilité du sol, une priorité pour produire
Lors des Rencontres Agronomiques, Axéréal a choisi de thématiser un atelier sur les sols. Comment en restaurer la fertilité physique et biologique ?
Grêle : des dégâts considérables en grandes cultures
Dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 juin, des grêlons de la taille de balles de ping-pong se sont abattus sur les cantons de Châtillon-sur-
Publicité