Aller au contenu principal

VIE SYNDICALE
Une motion pour défendre les retraites agricoles

Les membres de la section des anciens exploitants ainsi que ceux de la section des bailleurs de la FDSEA se sont réunis le 9 novembre, à Neuvy-Pailloux, pour une assemblée générale conjointe. L’occasion de brosser l’actualité des sections, dont le minimum des retraites porté à 85 % du Smic.

Depuis le 1er novembre 2021, les agriculteurs justifiant d’une carrière complète peuvent prétendre à un minimum retraite de 1 085 euros (lire Aurore paysanne du 12 novembre). Malgré cette avancée, les retraites agricoles ne sont toujours pas suffisantes pour vivre correctement, et dépasser le seuil de pauvreté, estiment les membres de la Section départementale des anciens exploitants (SDAE) réunis en AG le 9 novembre.

Afin d’alerter les pouvoirs publics sur cette question, les retraités du réseau FNSEA ont rédigé une motion demandant une réelle progression du montant des retraites agricoles, une préservation du pouvoir d’achat des retraités agricoles ainsi que le maintien des services de santé et public au cœur des territoires ruraux. Cette motion sera déposée, prochainement, en préfecture de l’Indre par une délégation de la SDAE composée de Robert Barritaud, Serge Lorillon, Micheline Taupin, Lucile Bourrareche et Chantal Philippon.  

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Pâturage de céréales : conjuguer bienfait animal et efficacité économique
  Même si l’intérêt pour la culture céréalière est limité, les atouts du pâturage des céréales d’hiver par des ovins sont nombreux pour le troupeau.
Valoriser au mieux ses effluents d’élevage
  Le pilotage de la fertilisation pour cette campagne s’avère délicat compte tenu de la flambée inédite des prix des engrais.
Limousine, sa rusticité passionne encore
Les critères de sélection de la race limousine ont évolué au fil du temps.
LE TÉLESCOPIQUE, UN « INDISPENSABLE » CHEZ LES ÉLEVEURS
  Fiabilité, maniabilité, visibilité ou encore facilité d’entretien… voici les principaux arguments qui ont poussé deux éleveurs laitiers à choisir le
Hausse de prix des fromages fermiers : une nécessité
Lors de journée régional fromagère, Jennifer Baudron, de la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher, a présenté les coûts de production en 2021 et les e
Publicité