Aller au contenu principal

Abattoir SAS Berry Bocage : la chambre d’agriculture du Cher et l’État mobilisés

Engagé sur une trajectoire de consolidation depuis dix-huit mois, l’abattoir de Saint-Amand-Montrond requiert l’engagement de tous, notamment des acteurs de la filière viande. Parmi les mesures mises en oeuvre pour préserver l’outil, un recouvrement des créances plus systématique vient d’être décidé.

L’abattoir de St-Amand- Montrond (18) était venu en aide à son confrère de Lacs il y a quelques années suite
à sa fermeture administrative. Aujourd’hui, quelque 1 200 à 1 300 tonnes sont abattues et découpées chaque année par la SAS Berry Bocage. Avec l’objectif de préserver cette filière sur le territoire, le conseil d’administration de la SAS s’emploie, depuis dix-huit mois, à engager l’abattoir de Saint-Amand-Montrond sur
une trajectoire de consolidation industrielle : il s’agit de trouver un point d’équilibre entre la nécessité d’assurer le maintien d’un outil de proximité, capable d’assurer un service de qualité, attractif et compétitif, tout en retrouvant un équilibre économique et financier indispensable. L’exercice est complexe.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

PLATEFORME : LES ÉTAPES CLÉS D’UNE CONSTRUCTION RÉUSSIE
Le stockage sous abri fait parfois défaut dans les exploitations agricoles.
Rencontres entre cédants et repreneurs agricoles à la cité du numérique
Afin d’amorcer une discussion entre cédants agricoles et porteurs de projets, la chambre d’agriculture de l’Indre a organisé un farm dating, samedi 26
DES BÂCHES POUR VALORISER LES GAZ ÉMIS PAR LES FOSSES À LISIER
  La SCEA de Neuville, exploitation porcine à Cluis (36) s’est dotée en 2016 d’un système innovant permettant aux associés de collecter le biogaz éman
Dix ans après, qu’est devenue la première ferme pilote ?
Michel Paillet, éleveur bovin allaitant à Saint-Maur dans le Cher, est venu à Ceaulmont partager son expérience de ferme pilote des premiers programme
LITIÈRE COMPOSTÉE, UNE ALTERNATIVE À LA PAILLE DE CÉRÉALES
 A Pérassay, dans l’Indre,  Enguerran Auclair a repensé son système de litière afin de s’affranchir de la paille de céréales.
Au cadran : un marché de viande bovine locale et de qualité
Le marché au cadran des Hérolles (86) a organisé son traditionnel concours de vaches de viande, le vendredi 18 novembre.
Publicité