Aller au contenu principal

DOSSIER PATURAGE
ABREUVEMENT : CUVES, BUSES OU CAPTAGE DE SOURCE : TOUS LES MOYENS SONT BONS

Les associés du Gaec de la Lande ont mis en place trois systèmes d’abreuvement au pâturage pour leur cheptel ovin.

Les associés du Gaec de la Lande, à St-Priest la Marche (Cher), en polyculture-élevage (bovins allaitants et ovins), ont, depuis 1986, imaginé plusieurs systèmes d’abreuvement pour leur troupeau de 540 brebis de race Rouge de l’Ouest. *

Les brebis sont conduites par lot de 65 avec leurs agneaux dès leur premier mois et pâturent sur une surface de 8 à 10 hectares dès le printemps. Elles ont besoin de boire en moyenne 2,5 litres par jour et jusqu’à 3 litres quand elles sont avec leurs petits. En pleine chaleur, cette consommation peut aller jusqu’à 5 litres. « Apporter l’eau dans les prairies était donc indispensable pour privilégier l’abreuvement des ovins et faciliter notre organisation, précise Axelle Giraud, une des associées. C’est d’autant plus important que les sécheresses se succèdent d’année en année, les besoins augmentent ».

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Premier concours bovin après 18 mois d'absence dans l'Indre
Le concours bovin de Saint-Benoît-du Sault aura bien lieu le 25 août. Une reprise en douceur pour les éleveurs.
Foire de St-Benoît : un marché porteur
Les éleveurs n'hésitent pas à faire des centaines de kilomètres pour se rendre à la foire de Saint-Benoît-du-Sault, tant pour vendre que pour acheter
Teff grass : une alternative séduisante
Face aux changements climatiques, certaines plantes fourragères semblent tirer leur épingle sur jeu et entrent dans l'assolement de quelques éleveurs
La ferme des Bordes : bien plus qu’un lieu d’expérimentation
Reçu à la ferme expérimentale des Bordes, le nouveau préfet de l’Indre a pu mesurer l’intérêt des essais qui y sont conduits, mais aussi l’utilité que
Deux ans d’essais pour créer un référentiel
Dans le cadre du Cap protéines, des essais sont en cours pour avoir des références disponibles pour les éleveurs.
L’art de valoriser chaque pièce de limousine
La limousine est la race de viande rouge de prédilection de la famille Marsais.
Publicité