Aller au contenu principal

Un essai pour mieux stocker et valoriser son fumier

  Habituellement stocké en bout de champs, le fumier est en proie à des pertes en volatilité et en lessivage. C’est pour les diminuer qu’un exploitant mène une expérimentation sur le stockage de son fumier, avec le soutien de la chambre d’agriculture de l’Indre.  

Arnaud Labesse, polyculteur-éleveur à Chassignolles, cherche à mieux valoriser le fumier de ses charolaises. Issu de deux curages au cours et à la fin de l’hiver, le fumier était jusqu’à aujourd’hui stocké en bout de champ.  Arnaud Labesse l’écarte ensuite en août sur ses cultures et en septembre, sur ses prairies. « Cette technique de stockage est contraignante. Il lui faut un ilot, il ne peut pas être stocké deux années de suite au même endroit. Il faut aussi qu’il soit à distance des tiers et que le sol ait une certaine portance pour le reprendre ensuite », détaille Arnaud Labesse, avant d’ajouter : « je me suis donc demandé comment se libérer de ces contraintes et si ce mode de stockage, en plus de pertes volatiles, n’entrainerait pas des pertes par lessivage ».  Afin de répondre à ces questions, il s’est rapproché de la chambre d’agriculture pour mener des essais et a également suivi une formation sur l’intérêt de stocker du fumier sous fumière.  

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

LAINE : UN INDICATEUR DE L’ÉTAT DU TROUPEAU
Au cœur de l’événement Tech-Ovin, des conférences ont été dispensées tout au long des deux jours.
Des vendanges sous de bons auspices
Depuis une dizaine de jours, les viticulteurs de l’AOP valençay s’affairent dans les vignes pour rentrer les précieuses baies annonciatrices d’une bon
« L’ŒUF DE ROUSSETTE » SE FAIT UNE PLACE DANS L’ALIMENTATION LOCALE
Installée depuis 2019, Dominique Jouhanneau élève des poules pondeuses en plein air à Maillet.
LE TRACTEUR PULLING : UNE COMPÉTITION HORS DU COMMUN
Le championnat de France de tracteur pulling aura lieu lors de Terr’Agri. Explications sur les particularités de cette discipline.
Une nouvelle directrice à la tête de l’EPLEFPA Naturapolis
L’EPLEFPA Naturapolis a accueilli sa nouvelle directrice le 1er septembre. Juliette Lejeune a en effet laissé la place à Catherine Demesy. Rencontre. 
Chocolaterie Birette et Caboche : à la recherche du chocolat parfait
Dans la boutique Birette et Caboche, à Montipouret, c’est une merveilleuse odeur de chocolat qui enivre les narines dès que l’on pousse la porte.
Publicité