Aller au contenu principal

Un essai pour mieux stocker et valoriser son fumier

  Habituellement stocké en bout de champs, le fumier est en proie à des pertes en volatilité et en lessivage. C’est pour les diminuer qu’un exploitant mène une expérimentation sur le stockage de son fumier, avec le soutien de la chambre d’agriculture de l’Indre.  

Arnaud Labesse, polyculteur-éleveur à Chassignolles, cherche à mieux valoriser le fumier de ses charolaises. Issu de deux curages au cours et à la fin de l’hiver, le fumier était jusqu’à aujourd’hui stocké en bout de champ.  Arnaud Labesse l’écarte ensuite en août sur ses cultures et en septembre, sur ses prairies. « Cette technique de stockage est contraignante. Il lui faut un ilot, il ne peut pas être stocké deux années de suite au même endroit. Il faut aussi qu’il soit à distance des tiers et que le sol ait une certaine portance pour le reprendre ensuite », détaille Arnaud Labesse, avant d’ajouter : « je me suis donc demandé comment se libérer de ces contraintes et si ce mode de stockage, en plus de pertes volatiles, n’entrainerait pas des pertes par lessivage ».  Afin de répondre à ces questions, il s’est rapproché de la chambre d’agriculture pour mener des essais et a également suivi une formation sur l’intérêt de stocker du fumier sous fumière.  

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Budget des collectivités locales : les présidents des Départements tirent la sonnette d’alarme

Le président du conseil départemental du Cher avait convié ses homologues du Centre-Val de Loire pour échanger sur les problématiques rencontrées d

Un jardin éphémère aux couleurs des JO

Les apprentis du CFA aménagement paysager ont conçu un jardin éphémère en plein cœur de l’arborétum de l’EPLEFPA Naturapolis.

Une certaine idée du Crédit Agricole

Même si les employés ont investi les lieux fin avril, vendredi a eu lieu l’inauguration du nouveau siège social du Crédit Agricole Centre Ouest à L

Un rapport d’orientation pour maîtriser l’avenir

C’est dans une ambiance bon enfant que s’est ouverte la 57e édition du congrès des Jeunes Agriculteurs à Poitiers (Vienne) du 4 au 6 juin.

Se faire aider à construire une relation employeurs/salariés

Lorsque qu’un agriculteur souhaite embaucher un salarié ou s’associer, il peut se rapprocher de la chambre d’agriculture de l’Indre afin d’être acc

Les Rencontres à table : une soirée conviviale et instructive

Allier éducation et plaisir dans une ambiance conviviale, tel est le pari réussi des acteurs de la filière, lors de l’opération Les Rencontres À Ta

Publicité