Aller au contenu principal

Sécheresse
Alerte Rouge

La situation hydrologique continue de se détériorer avec une situation de crise qui se généralise à la majeure partie du département. Les prévisions météorologiques des prochains jours ne laissent guère envisager une amélioration de la situation. La dégradation de la situation nécessite de nouvelles mesures de restriction.

Dans la continuité des semaines précédentes, les membres de l’Observatoire de la Ressource en Eau (ORE),qui se sont réunis en date du 17 juillet 2019, ont proposé le renforcement des mesures de restrictions.

Aujourd’hui la grande majorité du département est placée en situation de Crise (Débit de Crise) à l’exception des bassins du Modon et de la Théols (Débit Seuil Alerte) et de la Gartempe (Débit Alerte Renforcée).

Les mesures prises sont destinées à l’ensemble des usagers, elles ont pour objectif de diminuer les pressions qui se font sentir sur les milieux aquatiques et les réserves en eau, notamment pour l’alimentation en eau potable. "Face à cette situation exceptionnelle,il est nécessaire que chacun reste vigilant et adopte les bons réflexes afin de préserver au mieux la ressource" souligne la DDT de l'Indre. Ce nouvel arrêté, qui entrera en vigueur le samedi 20 juillet 2019 à 00 heure.

Les mesures applicables dans toutes les communes de l’Indre 

• le remplissage des plans d’eau et manœuvre de vanne est interdit; • les plans d’eau en barrage d’un cours d’eau doivent laisser s’écouler un débit en sortie de plan d’eau égal au débit entrant ;
• le lavage des véhicules n’est autorisé que dans les stations équipées de récupérateur d’eau ;
• le lavage des voiries et trottoirs est limité au strict nécessaire pour assurer l’hygiène publique ;
• l’alimentation des fontaines en circuit ouvert est interdit ;
• le remplissage des piscines privées est interdit sauf chantier en cours

A ces premières mesures générales, s’ajoutent les restrictions ci-dessous, en fonction de la situation du débit 

Pour les communes placées en Débit Seuil d’Alerte :

• l’arrosage des terrains de sport, pelouses, espaces verts, massifs floraux, interdit de 12 h à 18 h ;
• le prélèvement des eaux superficielles pour l’irrigation, interdit de 12 h à 18 h.

Pour les communes placées en Débit d’Alerte Renforcée :

• l’arrosage des terrains de sport, pelouses, espaces verts, massifs floraux, interdit de 8 h à 20 h ;
• le prélèvement des eaux superficielles pour l’irrigation, interdit de 8 h à 20 h tous les jours ;
• l’irrigation agricole par forage en nappes calcaires du Jurassique interdite de 12 h à 18 h.
"Concernant l’irrigation agricole sur le bassin de la Ringoire, gérée en gestion volumétrique, les prélèvements en eaux superficielles sont interdits de 12 h à 18 h tous les jours et des tours d’eau sur 3 jours sont mis en place" spécifie la DDT de l'Indre.

Pour les communes en Débit de Crise :

• l’arrosage des jardins familiaux potagers, interdit de 8 h à 20 h ;
• l’arrosage des terrains de sport, pelouses, espaces verts, massifs floraux, ainsi que l’arrosage des golfs et des greens et le prélèvement des eaux superficielles pour l’irrigation, interdit 24 h sur 24 ;
• le prélèvement des eaux superficielles pour l’irrigation, interdit de 8 h à 20 h tous les jours ;
• l’irrigation agricole par forage en nappes calcaires du Jurassique interdit tous les jours de 8 h à 20 h, hors nappes du jurassique interdit tous les jours de 12 h à 18 h.

Des contrôles du respect de ces restrictions sont mis en œuvre par les agents de la Direction Départementale des Territoires et de l’Agence Française pour la Biodiversité.
Cet arrêté préfectoral est affiché dans toutes les mairies concernées.
L'arrêté préfectoral comportant la liste des communes concernées est téléchargeable sur le site de la préfecture :http://www.indre.pref.gouv.fr/Nospublications/Loi-Sur-l-Eau-et-Les-Milieux-Aquatiques/Gestion-des-etiages

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Réduire les maladies respiratoires, un levier pour la filière
La préparation sanitaire des broutards à la vente est un enjeu pour la filière viande bovine qui s’est emparée de la question.
« L’objectif de la loi est de sauver les entreprises en difficulté »
« Il faut toujours chercher à régler le problème en son entier », c’est l’un des principes appliqués par Fanny Chenot, magistrate, lors des procédures
Lourdes difficultés financières : le rôle protecteur du tribunal
Les procédures judiciaires de règlement amiable, sauvegarde, redressement judiciaire gérées au tribunal sont conçues pour protéger les entreprises en
Un crédit d’impôt en échange de l’arrêt du glyphosate
Un crédit d’impôt de 2 500 € pour 2021 et 2022 est en cours de validation au profit de ceux qui arrêteront d’utiliser le glyphosate.
CLÉMENT CARTERON, INVESTI POUR SON CANTON
Céréalier à Neuvy-Pailloux et Condé, Clément Carteron revêt plusieurs casquettes du haut de ses 23 ans : président de canton JA, président du club loc
Les burgers du « Mirabelle » valorisent les produits locaux
La crise de la Covid-19 n'aura pas eu raison de la détermination de Cyril et Brigitte Zucchi, restaurateurs à Pruniers.
Publicité