Aller au contenu principal

Arrêté phyto à Le Blanc : Les agriculteurs reçus à la mairie

Les agriculteurs de Le Blanc sont particulièrement remontés contre l’arrêté pris par leur maire sur les zones de non traitement.

Nous nous sentons agressés », c’est en ces termes que la petite trentaine d’agriculteurs de Le Blanc (photo) ont débuté l’entretien qu’ils ont eu la semaine dernière avec Annick Gombert. La maire a, en effet, suivi son collègue d’Argenton-sur- Creuse, en signant un arrêté interdisant l’application de produits phytosanitaires à moins de 150 m des habitations. « Une connerie ». Philippe Demiot ne mâche pas ses mots.

 

Comme la loi le lui autorise, la maire n’a pas consulté son conseil. Les trois agriculteurs qui y siègent ont été, comme tous les administrés de la commune, mis devant le fait accompli. « Elle a validé ça avec ses adjoints, la question n’a pas été soumise à débat, peste le président de la FDSEA, même dans sa majorité, certains ne partagent pas sa position. » A la question sur l’impact financier de cette mesure, « rien, personne n’a évalué la surface concernée, déplore Philippe Demiot. Nous lui avons demandé si elle autorisait l’épandage des boues des stations d’épuration sur ce périmètre. » La maire a avancé des arguments de santé pour motiver sa décision, espérant faire bouger les lignes au niveau national.

 

« A la question, comment fait-on concrètement, elle nous a fait comprendre qu’on pouvait continuer comme avant », fait savoir le président de la FDSEA. Une réponse loin de le satisfaire. Profitant de cette entrevue, il a glissé à Annick Gombert, par ailleurs conseillère régionale, qu’il comptait sur son entier soutien pour que l’enveloppe dédiée à la MAEC Brenne soit abondée à la hauteur des contrats signés sur le terrain.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Vente directe : Un vent d’affaires toujours porteur
Marché, vente à la ferme, drive fermier : les consommateurs ont intégré la vente directe  dans  leur  circuit  d’approvisionnement alimentaire.
LE LISSAGE EN FRAIS FAVORISE LA RÉGULARITÉ DES FROMAGES
A la Ferme des Âges au Blanc* vendre des pouligny-saint-pierre au juste poids requiert une certaine maîtrise en fromagerie.
« Un réseau qui œuvre pour la profession »
L'Association de producteurs non commerciale de l'Indre, du Cher et du sud de l'Indre-et-Loire s'est donnée pour mission de négocier auprès des distri
De bonnes conditions d'implantation, la meilleure parade face aux oiseaux
A l'approche des semis des tournesols, la crainte des dégâts dus aux oiseaux s'invite comme à chaque campagne.
Corbeaux et corneilles : rivaliser d'astuces pour s'en défaire
Corbeaux freux, corneilles noires, choucas des tours, grands corbeaux, autant d'espèces de corvidés pouvant causer d'importants dégâts aux cultures.
Gel : les agriculteurs en attente
Les membres du CETA d'Ecueillé se sont réunis pour le deuxième tour de plaine de la saison à Heugnes chez Gérald Brun.
Publicité