Aller au contenu principal

Arrêté phyto à Le Blanc : Les agriculteurs reçus à la mairie

Les agriculteurs de Le Blanc sont particulièrement remontés contre l’arrêté pris par leur maire sur les zones de non traitement.

Nous nous sentons agressés », c’est en ces termes que la petite trentaine d’agriculteurs de Le Blanc (photo) ont débuté l’entretien qu’ils ont eu la semaine dernière avec Annick Gombert. La maire a, en effet, suivi son collègue d’Argenton-sur- Creuse, en signant un arrêté interdisant l’application de produits phytosanitaires à moins de 150 m des habitations. « Une connerie ». Philippe Demiot ne mâche pas ses mots.

 

Comme la loi le lui autorise, la maire n’a pas consulté son conseil. Les trois agriculteurs qui y siègent ont été, comme tous les administrés de la commune, mis devant le fait accompli. « Elle a validé ça avec ses adjoints, la question n’a pas été soumise à débat, peste le président de la FDSEA, même dans sa majorité, certains ne partagent pas sa position. » A la question sur l’impact financier de cette mesure, « rien, personne n’a évalué la surface concernée, déplore Philippe Demiot. Nous lui avons demandé si elle autorisait l’épandage des boues des stations d’épuration sur ce périmètre. » La maire a avancé des arguments de santé pour motiver sa décision, espérant faire bouger les lignes au niveau national.

 

« A la question, comment fait-on concrètement, elle nous a fait comprendre qu’on pouvait continuer comme avant », fait savoir le président de la FDSEA. Une réponse loin de le satisfaire. Profitant de cette entrevue, il a glissé à Annick Gombert, par ailleurs conseillère régionale, qu’il comptait sur son entier soutien pour que l’enveloppe dédiée à la MAEC Brenne soit abondée à la hauteur des contrats signés sur le terrain.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Indemnités dégâts de sanglier : un galop d’essai pour les réduire
Sur  le  secteur  du  massif  cynégétique  14  en  pleine  Brenne,  un  protocole  de  régulation  du  sanglier  est  mis en place pour les prochains
Dérogation à la durée du temps de travail sous conditions
La FNSEA 36 a obtenu de la DREETS* une dérogation collective à la durée maximale de travail hebdomadaire. Les salariés mineurs ne sont pas concernés.
350 béliers attendus sur la butte de Saint-Benoît-du-Sault
Après une pause en 2020, la foire ovine de Saint-Benoît-du-Sault revient pour sa 40e  édition, le 4 août, dans une version édulcorée mais très attendu
Trois jours d’escapade en pleine Brenne
La randonnée de la Brenne renoue avec la tradition, pour sa 34e  édition.
L’aide à l’UBG remplace la prime à la vache
Les modalités de calcul de l’UGB vont changer à la faveur de la nouvelle Pac.
La Pac 2023-2027 se précise
Le 13 juillet, Julien Denormandie a expliqué un peu plus les éléments concrets de la future Pac. En  voici  les  points  principaux.
Publicité