Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Groupe de développement
Au CETA d’Ecueillé, on scrute le sol

Les tours de plaines se poursuivent dans le département. Les adhérents du CETA d’Ecueillé  se sont retrouvés la semaine dernière et se sont intéressés à la structure du sol, avec leur conseillère de la chambre d’agriculture.

Vignette

Le jeudi 7 mars, le CETA d’Ecueillé organisait son premier tour de plaine de la saison sur l’exploitation de Gérald Brun, à Heugnes. Astrid Mordon, technicienne à la chambre d’agriculture, a animé cet après-midi consacré aux préconisations à suivre sur colza, céréales et protéagineux en cette fin d’hiver. Et c’est de visu, les deux pieds dans les champs qu’ils ont le plus échangé. Particulièrement sur la structure et l’activité biologique de leurs sols, facteurs déterminants pour l’implantation et le développement des cultures auxquels ils s’intéressent particulièrement. Une évaluation régulière de l’état des sous-sols permet de déterminer les travaux à faire en vue de l’améliorer. Pour ce faire, rien de mieux que le test de la bêche. C’est simple et rapide.Cela consiste à prélever une motte de terre pour réaliser un examen visuel de sa structure. Lorsque les cultures sont déjà sorties de terre, comme actuellement, ce test permet également de vérifier leur enracinement.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

L'orchestre symphonique du Centre-Val de Loire continue à partager la musique
L’arrêt de la vie culturelle porte sérieusement préjudice au domaine culturel, qui espère refaire vivre nos salles et nos festivals au plus vite.
Une reprise en pente très douce
Depuis mis mars, les produits au lait de chèvre ont été durement impactés.
Prudence dans les abattoirs français
La contamination d'employés de deux abattoirs interpelle les industriels de l'agro-alimentaire qui souhaitent à tout prix éviter une situation comme c
Vigilance, le coronavirus est toujours là
A défaut de respecter les gestes barrières, chacun s’expose s’il croise une personne contaminée, au pire à  contracter le coronavirus, au mieux à devo
Drive solidaire 36 : et après ?
Que ce soit pour pallier la fermeture des marchés ouverts ou trouver des solutions pour rebondir et aider  l’agriculture locale à faire face à la cris
Covid-19 : La filière volaille y laisse des plumes
La crise sanitaire Covid-19 avec la perte d’une partie des débouchés met en sérieux péril certaines productions à l’image celle des canards ; en poule
Publicité