Aller au contenu principal

Avant les récoltes, un nettoyage du silo s’impose

Avant de pouvoir stocker la prochaine récolte de céréales, un nettoyage efficace du silo est nécessaire. Parfois un traitement insecticide préventif renforce l’action.

En juin, les cellules sont vidées, leur nettoyage est une étape importante avant le stockage des prochaines moissons. Tout doit être nettoyé, plus un grain de l’année passée ne doit rester afin de garantir une bonne conservation des nouvelles récoltes et d’éviter toute infestation. « En éliminant le plus radicalement possible tous les reliquats de la récolte précédemment stockée sur le site, les insectes ne pourront pas se nourrir et se développer », insistent les organismes stockeurs et Arvalis Institut du végétal. L’extérieur du silo doit également être impeccable.

Charles Tassel, céréalier à St-Caprais (18), prend le temps de nettoyer son silo chaque année, « je suis assez maniaque ! », sourit-il. Il commence dès que ses derniers lots de céréales ont été expédiés, c’est-à-dire au mois d’avril. Il stocke tous ses blés, orges, colzas, féveroles. « Je ne garde pas le tournesol pour ne pas avoir de réfaction sur les orges de brasserie », avance-t-il.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un séchoir à grains géré en Cuma
 A Belâbre, la Cuma du Petit Mareuil s’est dotée d’un séchoir à grain dernier cri.
« La formation, le meilleur moyen d’avancer »
Présidente du comité Centre-Val de Loire du Vivéa et élue à la chambre d’agriculture chargée de  la  formation,  Brigitte  Bergère  insiste  sur l’imp
La campagne 2021/2022 est lancée
Le catalogue des formations de la chambre d’agriculture est désormais disponible pour la campagne 2021/2022.
Moins d’intrants, moins de tracteurs… place à l’observation
 Régis  et  Jean-François  Feignon  ont  expliqué  aux  participants d’une  journée  organisée  par  la  chambre  d’agriculture,  le  cheminement  qui
Un défi sanitaire et financier
 En 2020, la MSA Berry-Touraine a adapté ses missions pour faire face à la pandémie.
Publicité