Aller au contenu principal

Aléas climatiques
Calamités sécheresse : à déclarer avant le 15 mars

Suite au Comité national de gestion des risques en agriculture du 16 janvier 2019, 117 communes de Brenne, Boischaut sud et Marche berrichonne ont été reconnues en état de calamités agricoles, pour les pertes sur fourrages suite à la sécheresse estivale. Le dépôt des dossiers sur Télécalam ouvert.

Vignette

La reconnaissance « calamité » obtenue dans l’Indre concerne les dommages constatés sur les prairies situées dans les 117 communes des régions fourragères du Boischaut sud, de la Brenne et de Marche Berrichonne. Les taux de perte de récolte sont les suivants : 32 % pour les prairies permanentes ; 33 % pour les prairies temporaires ; 35 % pour les prairies artificielles et 18 % pour le maïs. Pour être éligible, la totalité des pertes subies doit représenter plus de 13 % du produit brut global de l’exploitation (calculé sur la base du barème départemental).

DEMANDE VIA TÉLÉCALAM

Les exploitants avec des parcelles en prairie situées dans les communes reconnues en « sécheresse » peuvent effectuer leur demande d’indemnisation par internet avant le 15 mars en se connectant sur le site « Mes démarches ». Puis sélectionner « exploitation agricole »/« demander une indemnisation calamité agricole ».

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Les antibiotiques, ce n'est pas automatique
Les réunions organisées par le Gdma 36 sur le plan Ecoantibio se poursuivent.
LES BARÈMES AU 1ER OCTOBRE 2021
L’indice des fermages national a été arrêté cet été pour la campagne 2021/2022. Pour la seconde année consécutive, il enregistre une hausse. 
S'adapter, le maître-mot de la coopérative
La conjoncture de l'année 2020, inédite avec son marché complètement bouleversé, a compliqué la tâche de la coopérative du Sud Touraine.
Les buses, à la recherche de la précision
Le choix des buses pour la pulvérisation dépend de nombreux paramètres.
Les périodes d'agrainage varient selon la surface chassée
Un arrêté préfectoral du 23 juin 2021 recadre la pratique de l'agrainage dans l'Indre.
Publicité