Aller au contenu principal

Chambre d'agriculture
Guider pas à pas vers l'installation

Après plusieurs années dans différentes organisations professionnelles, c'est en tant que conseillère installation à l'antenne de la chambre d'agriculture de La Châtre qu'intervient désormais Ludivine Martinet. Sa mission est d'accompagner les porteurs de projets dans leurs démarches vers l'installation.

Légende
En plus de son site principale à Châteauroux, la chambre d'agriculture dispose de 3 antennes locales dont une au Blanc

L'antenne locale de la chambre d'agriculture de La Châtre, en plein cœur du centre-ville, rue d'Olmor, à deux pas de la mairie, accueille trois salariées, au service des agriculteurs. Complémentaires, elles ont chacune leurs missions. Laura Barbonnais, conseillère bovins viande, a repris en partie celles de son prédécesseur en Boischaut sud, Florian Lespinasse. La jeune conseillère assure l'animation des groupes de développement en élevage en Boischaut sud, participe au réseau Herbes et Fourrage, et coordonne les actions du travail en élevage à l'échelle départementale.

Estelle Paillard, conseillère au pôle « transmission-installation » à la chambre d'agriculture à Châteauroux, intervient tous les mercredis à La Châtre.

Enfin, Ludivine Martinet, animatrice chez Jeunes agriculteurs de l'Indre au pôle entreprise de la chambre d'agriculture, en passant par la DDT et le GDMA, accompagne les agriculteurs depuis des années. « Un parcours riche et varié. A l'image de ce que j'avais plus ou moins défini en sortant de mon BTS »avoue-t-elle.

AIDER À APPROFONDIR LES PROJETS D'INSTALLATION

Depuis juillet 2018, c'est basé à La Châtre en tant que conseillère installation, pour la chambre d'agriculture, que Ludivine suit tous les projets d'installation d'Issoudun à Orsennes. « J'ai repris les dossiers de Stéphanie Chapus sur le secteur. Un secteur que j'ai fait remonter comme une petite virgule vers Issoudun », pour des raisons pratiques. En arrivant sur le poste, elle n'a pas hésité à prendre connaissance de tous les dossiers, « et à rencontrer les agriculteurs concernés ».

Depuis le début de l'année, Ludivine a aidé 5 agriculteurs à mener à bien leur projet d'installation, « il devrait y en avoir autant au second semestre », espère-t-elle. Ce qui porterait à 10, le nombre d'installations sur le secteur Issoudun-La Châtre. En pleine zone allaitante et grandes cultures, les projets en bovins viande et céréales sont légions, même si la conseillère note une progression des dossiers en filière équine, en volaille, en gibier. « Ces projets sont bien avancés », d'autres sont encore en émergence, comme en maraî-chage, en caprin. « J'accompagne aussi les repreneurs dans leur projet de diversification des ateliers déjà en place sur l'exploitation, comme la mise en place de la vente directe ». Ludivine Martinet juge plus aisé d'accompagner un futur agriculteur ayant roulé sa bosse avant de se lancer. « Ceux qui souhaitent s'installer après avoir vu autre chose, savent prendre le temps de mûrir leur projet. Ils sont plus prudents dans le montage de dossier, n'ont pas peur de prendre du recul, de se remettre en question. Ils savent ce qu'ils veulent, car en général ils embarquent leur partenaire de vie et les enfants dans l'aventure. A la question : à combien chiffrez-vous vos besoins privés ? On a vite une réponse claire, en adéquation avec leur mode de vie, leurs exigences », explique-t-elle.

En ce sens, la conseillère incite les jeunes porteurs de projets à se projeter dans les 5-10 ans à venir afin qu'ils adaptent certains détails du dossier.« Bien souvent, ils n'ont pas encore construit leur vie privée, hors du cercle parental. Ils ont du mal à anticiper cette notion de besoin de ressources ».Elle ne cesse de le répéter, multiplier les expériences professionnelles représente un atout considérable pour franchir le cap de l'installation.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Visite d'essais: La luzerne, quelle conduite à tenir ?
Cultiver de la luzerne ne s'improvise pas.
Luzerne : Un itinéraire technique à soigner
Les essais de semis de luzerne de la plateforme Cultures à Venir ont permis de démontrer l'importance de l'implantation sur la production de fourrage.
Méthanisation : « Créer une plus-value supplémentaire"
Produire de l'électricité tout en gérant ses effluents d'élevage est le projet des Thoonsen, à Montchevrier dans l'Indre.
Vignette
De multiples projets à La ferme de Touvent
Malgré la crise sanitaire, les projets de développement des exploitations du lycée agricole de Châteauroux se poursuivent, avec notamment des orientat
Une rentrée attendue à Naturapolis
Une rentrée scolaire n'est jamais anodine, elle le fut encore moins cette année.
« Détricoter le système connu, pour répondre aux attentes des filières »
Benoît Tassin, directeur adjoint de la chambre régionale de l'agriculture Centre-Val de Loire, est revenu sur les impacts de la pandémie sur les march
Publicité