Aller au contenu principal

Conjoncture
Covid-19 : La filière volaille y laisse des plumes

La crise sanitaire Covid-19 avec la perte d’une partie des débouchés met en sérieux péril certaines productions à l’image celle des canards ; en poulets et dindes la casse semble plus limitée.

Globalement, le marché de la volaille a reculé d’environ 10 % depuis la mi-mars. Pour atténuer les pertes, une partie des volailles destinées à la restauration hors domicile a été reportée vers la grande distribution, cependant, « cela n’a pas suffi à compenser la chute au niveau national, que nous estimons à 5 % tous débouchés confondus pour le poulet et la dinde. Pour les poulets entiers, les filets de volailles, ça va à peu près.  Mais  c’est  pour  toutes  les petites filières pigeons, canards, pintades, cailles, etc., que la situation est catastrophique. D’autant qu’aux  lourdes  pertes  de  chiffre d’affaires, vont s’ajouter des vides sanitaires beaucoup plus importants entre les lots de volailles »,détaille Jean-Michel Schaeffer, président d’Anvol, l’interprofession de la volaille de chair.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Introduire des cultures d’été pour un effet de rupture

La gestion des adventices est un des axes de travail de la plateforme Syppre Berry.

« L’agriculture, notre flamme, votre futur »

Depuis le 1er mars, les Jeunes agriculteurs de l’Indre avec le soutien  du Conseil départemental de l’Indre, diffusent sur les réseaux sociaux

Les plateformes Syppre, par et pour les agriculteurs

 Le dispositif expérimental Syppre, via ses cinq plateformes en France, accompagne les agriculteurs vers de nouveaux systèmes de production, t

Communiquer autour de l’élevage porcin pour contrer les aprioris

Samedi 18 mai, Philippe van den Broek a ouvert les portes de son exploitation.

L’arum, une plante singulière

De grandes feuilles vertes, visibles au cœur de l’hiver, une fleur et des fruits pas ordinaires, des surnoms qui ne le sont pas moins et, pour fini

Les pluies perturbent une fois de plus les semis

Après les cultures d’hiver malmenées par les intempéries, l’espoir s’était cristallisé sur les semis de cultures d’été.

Publicité