Aller au contenu principal

TOURNESOL
De bonnes conditions d'implantation, la meilleure parade face aux oiseaux

A l'approche des semis des tournesols, la crainte des dégâts dus aux oiseaux s'invite comme à chaque campagne. Actuellement peu de solutions efficaces sont à la disposition des agriculteurs pour limiter leur impact.

Les dégâts commis par les oiseaux lors des semis de printemps semblent être un problème insoluble pour les agriculteurs. Chaque année, les corbeaux et les pigeons se repaissent des graines fraîchement implantées ou détruisent les plantules. Face à ce fléau, plusieurs solutions agronomiques ont été testées mais peu ont encore apporté de résultats probants.

Pour Jean-Pierre Nicolet, conseiller agronomie à la chambre d'agriculture de l'Indre : « la priorité est d'abord de semer dans de bonnes conditions. Il faut des sols bien réchauffés. La culture doit lever rapidement pour limiter les pertes au semis. Il n'y a pas de solution miracle face aux oiseaux, si ce n'est d'être présent sur la parcelle pour les faire fuir. Diverses expériences ont déjà été menées avec des résultats très mitigés ».

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un séchoir à grains géré en Cuma
 A Belâbre, la Cuma du Petit Mareuil s’est dotée d’un séchoir à grain dernier cri.
« La formation, le meilleur moyen d’avancer »
Présidente du comité Centre-Val de Loire du Vivéa et élue à la chambre d’agriculture chargée de  la  formation,  Brigitte  Bergère  insiste  sur l’imp
La campagne 2021/2022 est lancée
Le catalogue des formations de la chambre d’agriculture est désormais disponible pour la campagne 2021/2022.
Moins d’intrants, moins de tracteurs… place à l’observation
 Régis  et  Jean-François  Feignon  ont  expliqué  aux  participants d’une  journée  organisée  par  la  chambre  d’agriculture,  le  cheminement  qui
Un défi sanitaire et financier
 En 2020, la MSA Berry-Touraine a adapté ses missions pour faire face à la pandémie.
Publicité