Aller au contenu principal

De bonnes ondes à Naturapolis

Les formations agricoles proposent aux élèves de s’investir dans une démarche de projet. Au Lycée agricole de Châteauroux, un groupe d’élèves s’est investi dans un projet innovant autour de la communication

Le français, les sciences… ne sont pas enseignés que de manière classique au lycée agricole Naturapolis. Les enseignants prennent des chemins de traverse pour faire appréhender à leurs élèves ces savoirs théoriques. C’est la cas avec une projet radio monté par les jeunes des classes de première et terminale bac pro Conduite et gestion de l’exploitation agricole (CGEA). Initié par l’équipe des enseignants d’Education Socio Culturelle (ESC), il offre l’occasion de travailler sur la confiance en soi, l’écoute de l’autre et bien entendu de développer leurs aptitudes à transmettre une information. « La communication et la méthodologie de projet font partie des apprentissages que les jeunes doivent acquérir, considère Alexandra Audoin, professeur d’ESC. Cela leur permet de découvrir des leviers d’échanges inter-personnels, mais également de s’intégrer dans un travail de groupe qu’ils ont pu s’approprier. »

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

ÉLEVEUSE, LE PROJET D'UNE VIE POUR LUCIE
Réussir à atteindre ses objectifs professionnels n'est pas chose facile.
A Chabenet, c'est l'histoire d'un pont…
Le pont de bois couvert de Chabenet est une particularité architecturale unique en France.
La laine de limousine et charollaise passée au crible
Les trois prochaines années, les fibres de laines des races ovines emblématiques de la Creuse seront analysées dans le cadre d'un programme de recherc
La laine en quête de prix rémunérateurs
Considérée comme sous-produit de l'élevage ovin, la laine a rarement été autant méprisée par le marché qu'actuellement.
DES PASSIONNÉS AU SERVICE DE LA MÉTÉO
Depuis plus de 10 ans, ils sont sept bénévoles à faire vivre les prévisions météorologiques sur leur site internet et réseaux sociaux.
Avant les récoltes, un nettoyage du silo s’impose
Avant de pouvoir stocker la prochaine récolte de céréales, un nettoyage efficace du silo est nécessaire.
Publicité