Aller au contenu principal

De la Brenne à Sarzay : des châteaux médiévaux sous l’œil des caméras

A l’occasion de la création du GR 100 des « Chemins de la guerre de Cent ans », qui traversent l’Indre, la chaîne Youtube So Châteaux s’intéresse aux monuments indriens. L’occasion de donner l’envie aux touristes de (re)découvrir l’histoire médiévale du département.

 

Le futur sentier de randonnée GR* 100 « les chemins de la guerre de Cent ans » est en cours de création. Plus de la moitié du parcours de 400 km se situera dans l’Indre. Comme son nom l’indique, il retracera le chemin de la Guerre de Cent ans, entre Montluçon et Poitiers.  Le sentier offrira une immersion complète dans les paysages bourbonnais, sud berrichon et poitevin, parsemés de châteaux médiévaux, de forteresses et de vestiges historiques à l’image du château du Bouchet et de celui de Sarzay.

 UN COUP DE POUCE TOURISTIQUE

Le sentier GR 100 permettra aux randonneurs une expérience unique à travers le patrimoine médiéval français, et en particulier de l’Indre. En effet, les randonneurs du GR100 sillonneront 250 km dans le département. Pour promouvoir ces joyaux au cœur du GR100, Berry Province s’est associé à So Châteaux afin de réaliser des vidéos mettant en lumière le château du Bouchet et le château de Sarzay, à proximité du parcours.  Dirigé par Olivier Schweizer, So Château compte plus de 100 000 abonnés sur ses réseaux sociaux et plus de 20 000 passionnés de châteaux sont abonnés à sa newsletter. Le concept repose sur des vidéos où les propriétaires des châteaux présentent leur monument. Les sujets abordés couvrent divers aspects tels que l’architecture, le mobilier, l’histoire, les personnages emblématiques, les jardins, les projets de restauration et le tourisme.

DES VIDÉOS LOCALES POUR UNE AUDIENCE (INTER)NATIONALE

Le créateur de contenu a donc fait escale dans l’Indre pour tourner ses vidéos aux châteaux du Bouchet, dans la Brenne et de Sarzay. Chaque vidéo est traduite en anglais afin de toucher une audience internationale de passionnés. En effet, la diffusion touche 59 pays différents grâce aux deux chaînes YouTube de So Châteaux (française et anglaise). Les vidéos offrent aux spectateurs une occasion unique de découvrir ces monuments d’exception, témoins de l’époque médiévale dans la région. Elles mettront en valeur l’histoire fascinante de ces sites et leur contribution à l’histoire de l’Indre. La première, sur le château du Bouchet est déjà en ligne depuis le 5 juillet, celle sur le château de Sarzay l’est depuis peu. Ces témoignages d’une trentaine de minutes sont très explicites.  Une bonne occasion pour les Indriens et non Indriens de (re)découvrir ce patrimoine presque oublié, pendant la période estivale.

En chiffres:

So châteaux :

• Plus de 100 000 abonnés sur les réseaux sociaux.  

• Plus 5 000 000 vues sur Youtube.

• Plus 20 000 passionnés de châteaux abonnés à la newsletter. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Des vaches de réforme engraissées chez un céréalier

C’est une idée issue d’un échange entre un négociant en bestiaux et un producteur de grandes cultures qui souhaitait valoriser certaines production

Cas de force majeure, mode d’emploi

 Pour éviter de perdre l’accès aux aides PAC, en plus des pertes de marges liées aux excès de pluie, les exploitants concernés doivent faire v

Frelons asiatiques : c’est maintenant qu’il faut piéger !

La reine est la cible à atteindre en cette saison.

Accident du travail : sensibiliser pour éviter le danger

Quatre étudiants du BTS APV ont organisé une conférence à l’EPLEFPA Naturapolis sur les thèmes des risques en agriculture.

DES CLÔTURES PERMANENTES POUR GAGNER DU TEMPS

Alexandre Carrion, éleveur charolais à Briantes dans l’Indre, a accueilli la journée porte ouverte clôture sur son exploitation.

PÂTURAGE EN ÉTOILE : DIX PADDOCKS POUR PLUS DE SOUPLESSE

Pour le pâturage de ses vaches suitées, Aurélien Gout a opté pour un pâturage tournant découpé en étoile.

Publicité