Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Prime d'activité
Demande encore possible jusqu'au 28 février

Les primes d’activité des demandeurs de janvier sont sur les comptes des intéressés. Les bénéficiaires potentiels qui n’ont pas encore fait la démarche peuvent encore la réaliser d’ici le 28 février.

Vignette

« Ça marche. J’ai fait ma demande le 22 janvier et ai eu un virement de 275 le 5 février ». Antoine, célibataire avec un bénéfice agricole de 6 420 € pour 2017, a fait sa demande de prime d’activité avec l’appui de sa comptable. Le montant reçu est celui estimé par le tableau de calcul de la FDSEA. « Pour nous aussi c’est une bonne nouvelle. Pour les trois mois à venir nous allons recevoir 425 /mois. En plus, il y a eu un rattrapage des primes d’activité de 2018, équivalent à plus de 2 000 », témoigne ce couple lui agriculteur, elle salariés avec 3 enfants à charge.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Vignette
Engraissement d'ovins : Une viande de qualité grâce aux dérobées
La valorisation des dérobées en élevage ovin procure un gain économique et contribue à l'amélioration de la qualité de la viande.
Vignette
Quinze jours de sensibilisation à l'agriculture biologique
L'agriculture biologique est en plein essor.
Vignette
L'herbe à la coupure
Les campagnes regorgent de plantes médicinales, certaines ont eu leurs heures de gloires, lorsqu'il s'agissait de soigner une plaie en urgence.
Dossier Chasse ; En Bref
Vignette
Dégâts sylvicoles ; s'assurer de la bonne alimentation du gibier
Le Centre régional de la propriété forestière a proposé une visite de terrain aux propriétaires forestiers, pour mieux reconnaître la présence de gibi
Publicité