Aller au contenu principal

Salon de l'agriculture
Des bovins et des ovins indriens en lice à Paris

  Pour l’édition 2022 du salon international de l’agriculture, une petite délégation d’éleveurs du département est attendue. Pour une fois, les élevages ovins seront plus représentés que les bovins.

Cette année « Mirondelle » retourne à Paris, mais accompagnée cette fois de « Toutebelle » sa dernière-née. (photo d’archives)

Comme tous les ans, pour les concours d’animaux, beaucoup d’appelés pour peu d’élus. Parmi les sélectionnés, des habitués à l’image du Gaec Raffin-Ponroy qui, pour la seconde année consécutive, représentera la race limousine avec « Mirondelle ». Cette année, la vache de 6 ans sera accompagnée de sa dernière-née « Toutebelle » et concourra dans la catégorie des vaches suitées de plus de 4 ans et 8 mois. L’Esat Atout Brenne monte à la capitale avec « Noah », un taureau charolais de 6 ans, en tant que réserviste. Le reproducteur est déjà un habitué des concours puisqu’il a participé au National de la race à Cournon, a décroché un second prix à La Châtre et un troisième prix à La Roche-surYon, en novembre dernier. La structure sera également présente sur le ring ovin, pour le concours suffolk. « Paris » revient pour une seconde fois, après avoir remporté un 5e prix en qualité bouchère et un 3e prix en qualité laine, l’an dernier. Aujourd’hui âgé de 2 ans, le bélier sera accompagné de deux autres jeunes mâles, nés en décembre 2021. Toujours en ovin, Jonathan Sicot, éleveur à Baraize, mènera deux béliers vendéens. Le premier de 2 ans participera au concours de la race et le second d’1 an est destiné à la vente aux enchères prévue après le concours. Enfin, pas de concours mais une présentation pour l’EPLEFPA Naturapolis, représenté par Jocelyn Brichet, chef d’exploitation, avec une brebis berrichonne de l’Indre de 16 mois accompagnée de son premier agneau né le 28 décembre 2022.


Planning des concours et présentation

Ovins sur le ring Ovin-Caprin : • Concours Suffolk :  27 février, à partir de 11 h. • Concours Vendéen : 28 février, à partir de 9h30. • Présentation Berrichonne de l’Indre : 27 février, 15h30 à 16h30. • Vente aux enchère Vendéen : 1er mars de 15h00 à 15h30.
 
Bovins sur le Grand ring : • Concours Limousin : 2 mars, à partir de 9h30. • Concours Charolais : 2 mars à partir de 13h30.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Introduire des cultures d’été pour un effet de rupture

La gestion des adventices est un des axes de travail de la plateforme Syppre Berry.

« L’agriculture, notre flamme, votre futur »

Depuis le 1er mars, les Jeunes agriculteurs de l’Indre avec le soutien  du Conseil départemental de l’Indre, diffusent sur les réseaux sociaux

Les plateformes Syppre, par et pour les agriculteurs

 Le dispositif expérimental Syppre, via ses cinq plateformes en France, accompagne les agriculteurs vers de nouveaux systèmes de production, t

Communiquer autour de l’élevage porcin pour contrer les aprioris

Samedi 18 mai, Philippe van den Broek a ouvert les portes de son exploitation.

L’arum, une plante singulière

De grandes feuilles vertes, visibles au cœur de l’hiver, une fleur et des fruits pas ordinaires, des surnoms qui ne le sont pas moins et, pour fini

Les pluies perturbent une fois de plus les semis

Après les cultures d’hiver malmenées par les intempéries, l’espoir s’était cristallisé sur les semis de cultures d’été.

Publicité