Aller au contenu principal

Reproduction
Des luttes courtes pour garantir le renouvellement

Chez les ovins, les luttes s’étalent généralement sur trois cycles de reproduction, mais il est possible de les raccourcir. Le fait qu’elles soient courtes facilite grandement le travail de l’éleveur, tout en obtenant des lots plus homogènes.

Vignette

Les périodes de reproduction chez les ovins varient en fonction des saisons. Même si certaines races plus rustiques ont la capacité de dessaisonner, la majorité des brebis observent un repos sexuel pendant la période printemps/été. Le renouvellement des lots dépend de la qualité des mises en lutte en automne hiver. Une brebis vide peut entraîner un manque à gagner de près de 80 € pour l’éleveur, la réussite de la reproduction est donc obligatoire.

Une méthode  plus économique

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

« Eleveur et engagé », un futur groupe dans l’Indre ?
 Face aux difficultés que rencontrent certains éleveurs pour valoriser la viande bovine, la section bovine de la FNSEA CVL 36 a engagé une consultatio
SA des Grivelles : retour à un équilibre financier
Un volume d’affaires plus important, dû principalement à des apports en augmentation, en 2019 le marché à la criée des Grivelles redevient une référen
Autonomie alimentaire : retrouver des pairies productives
Les sécheresses successives assorties de températures caniculaires et dans certains cas d’un défaut de fertilisation et d’amendements calciques, ont f
2020 se profile meilleure que 2019
Après la très difficile campagne 2019, les pisciculteurs retrouvent en 2020 un peu d'optimisme.
« La crise du lait de 2009, nous a incités à inventer un autre système »
Cela fait maintenant dix ans que, dans le Massif Central, la marque Mon Lait est née de la volonté d’une poignée d’agriculteurs décidés à reprendre le
Éleveur et engagé, quand les éleveurs se prennent en main
Eleveur et engagé est une démarche qui a fait son chemin depuis sa création en 2017.
Publicité