Aller au contenu principal

Deux ans d’essais pour créer un référentiel

Dans le cadre du Cap protéines, des essais sont en cours pour avoir des références disponibles pour les éleveurs. En 2021 et 2022, sont ainsi étudiés  : les cultures fourragères d’été, les prairies multi-espèces et les couverts principalement composés de vesces et trèfles annuels, sur plusieurs sites d’expérimentation, dont celui de la ferme expérimentale des Bordes.

Produire  de  la protéine  est un des objectifs clairement affichés par le gouvernement,  à  travers  notamment le Cap protéines, ce qui nécessite d’acquérir des  références solides  en  la  matière.  C’est  ce à quoi s’emploient les instituts techniques (Terres Inovia et l’Idèle,  accompagnés  entre  autres d’Arvalis, sur la mise en place de certains protocoles) en déployant plusieurs  expérimentations dans différents sites  : Nouzilly (37), le Mourier (87), le Mauron (56) et la ferme expérimentale des Bordes  (36).  Elles  vont  se  dérouler en 2021 et 2022 et portent sur les  cultures  fourragères  d’été, des prairies multi-espèces ainsi que des couverts de vesces et trèfles annuels. Un tronc commun de modalités est mis en place sur toutes les plateformes et certaines espèces optionnelles ont pu être choisies par certains partenaires .

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un séchoir à grains géré en Cuma
 A Belâbre, la Cuma du Petit Mareuil s’est dotée d’un séchoir à grain dernier cri.
« La formation, le meilleur moyen d’avancer »
Présidente du comité Centre-Val de Loire du Vivéa et élue à la chambre d’agriculture chargée de  la  formation,  Brigitte  Bergère  insiste  sur l’imp
La campagne 2021/2022 est lancée
Le catalogue des formations de la chambre d’agriculture est désormais disponible pour la campagne 2021/2022.
Moins d’intrants, moins de tracteurs… place à l’observation
 Régis  et  Jean-François  Feignon  ont  expliqué  aux  participants d’une  journée  organisée  par  la  chambre  d’agriculture,  le  cheminement  qui
Un défi sanitaire et financier
 En 2020, la MSA Berry-Touraine a adapté ses missions pour faire face à la pandémie.
Publicité