Aller au contenu principal

Dossier Vidéo surveillance : Témoignages

 "J'ai accès aux images directement sur mon portable"

N'habitant pas à proximité de son exploitation, Rémy Chys a fait le choix d'équiper son nouveau bâtiment de deux caméras. « J'avais déjà installé une caméra sur rail dans un autre bâtiment pour la surveillance vêlage. Pour celui-ci, j'ai choisi de mettre une caméra fixe à l'entrée du bureau et une caméra tourelle dans la stabulation. J'ai accès aux images directement sur mon portable et je peux la piloter comme je veux. C'est aussi un gain de temps considérable, j'ai un cheptel de 250 animaux et je regroupe mes naissances entre octobre et décembre, cela me permet de réduire mes déplacements, même si je reste vigilant. Je peux savoir à tout moment ce qui se passe sur l'exploitation, comme ma stabulation est un peu isolée, c'est rassurant pour moi, même lorsque je ne suis pas à proximité. Pour que mon installation soit fonctionnelle, j'ai été obligé de faire installer un modem, le réseau internet étant trop faible.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

350 béliers attendus sur la butte de Saint-Benoît-du-Sault
Après une pause en 2020, la foire ovine de Saint-Benoît-du-Sault revient pour sa 40e  édition, le 4 août, dans une version édulcorée mais très attendu
Aide aux éleveurs allaitants, mode d’emploi
Les éleveurs allaitants avec un revenu disponible de moins de 11000 € sur le dernier exercice  peuvent faire   la demande d’accès à l’aide de 41 € par
Renard : éleveurs, déclarez vos dégâts !
Le manque de déclarations de dégâts pourrait remettre en cause le statut du renard en tant qu'espèce susceptible d'occasionner des dégâts.
Le faible potentiel des premières coupes de juillet
A la faveur d’un créneau opportun début juin, de nombreuses prairies ont pu être fauchées.
Recherche aliments non OGM désespérément
La crise de l’alimentation animale non OGM se poursuit.
Comment appréhender la fertilisation de sa prairie ?
Le pilotage de la fertilisation azotée des prairies multi-espèces doit s’effectuer selon le ratio graminées légumineuses.
Publicité