Aller au contenu principal

Droit rural : Prêt à usage et bail rural : quelle différence ?

Je m'apprête à reprendre une exploitation mais l'un des propriétaires ne souhaite s'engager que temporairement. Il est d'accord pour me signer un contrat écrit de prêt à usage. Cependant, il exige que je lui paye un fermage pendant toute la durée du prêt. Est-ce bien légal ?

Vignette

L e prêt à usage, également appelé « commodat » est un contrat fondé sur la gratuité. Il est définit (Code civil) comme « un contrat par lequel l'une des parties livre une chose à l'autre pour s'en servir, à la charge par le preneur de la rendre après s'en être servi ». Ce contrat permet alors à un propriétaire de mettre à disposition ses parcelles de façon temporaire à un exploitant agricole. Le fermier pourra jouir librement du bien, à sa charge de le restituer à la fin du contrat en bon état au propriétaire.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

La prestation de services en agriculture a le vent en poupe

 Matériels spécifiques et envolée de leurs tarifs, règlementation phyto sans cesse en évolution, expérimentations agronomiques… Les raisons qu

MENTIONS OBLIGATOIRES : TRANSPARENCE ET TRAÇABILITÉ

L’étiquetage des produits fermiers doit répondre à la réglementation en vigueur.

Une impréparation qui pénalise près de 150 exploitations

Le ministère a absolument voulu mettre en place la nouvelle règle agriculteur actif (67 ans, Atexa, société) dès 2023, sans préparer à temps l’outi

Différents motifs amènent à utiliser le Service de remplacement

Fort de ses 334 adhérents, le service de remplacement de l’Indre est d’un grand soutien pour les agriculteurs qui souhaitent partir en vacances, fa

ABATTOIR DE VALENCAY :UN FORT ANCRAGE SUR LE TERRITOIRE

Créé en 1934, l’outil d’abattage du Boischaud Nord est sous régie de la communauté de communes Ecueillé-Valençay depuis 2005.

Entretien des haies, jachères et bandes tampons

La programmation Pac 2023-2027 a élargi les contraintes liées à l’entretien des haies.

Publicité