Aller au contenu principal

CONCOURS BOVIN
Elevage charolais ou limousins : la solidarité prime

Participer à un concours demande de la main-d’œuvre et de l’organisation. Certains éleveurs n’hésitent pas à s’entraider comme Charly Babin et Jean-François Raffin. L’un est éleveur charolais, l’autre éleveur limousin, mais ensemble ils s’entraident dans les concours des deux races. Rencontre au concours de La Châtre. 

Sur le ring, entrent : Charly Babin, éleveur de charolaises, suivi de son veau et Jean-François Raffin, éleveur de limousines, venu pour aider son ami. « On se connait depuis très longtemps. On s’est toujours suivi sur les bancs de l’école et aujourd’hui », explique ce dernier qui est établi à Chavin, alors que Charly Babin est au Pont-Chrétien.  Depuis plusieurs années maintenant, les deux éleveurs se prêtent main forte dans les concours des deux races. « Nous nous aidons réciproquement car chaque concours demande beaucoup de main-d’œuvre pour mener les animaux, les brosser. Mais même avant ça, selon le nombre d’animaux, il est parfois aussi utile d’avoir de la main-d’œuvre pour le transport », détaille Charly Babin. « C’est important de se donner la main quelle que soit la race », note Jean-François Raffin, qui ajoute : « Et il n’y a pas qu’en concours… Nous nous aidons également pour les fourrages par exemple ».

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Sanglier : un plan d’action sur trois ans
La régulation du sanglier est l’affaire de tous.
JA planche sur l’engagement
Durant trois jours, Jeunes agriculteurs national a tenu son Université d’hiver dans la Haute-Marne.
AOC Valençay : le nouveau cahier des charges dévoilé
Le syndicat des vins de Valençay s’est réuni en assemblée générale, jeudi 1er décembre.
LA CONSIGNE SE GÉNÉRALISE À LA FERME DES CABRIOLES
Des pots en verre consignés pour réduire les emballages à usage unique, telle est la direction qu’ont pris les associés de la Ferme des Cabrioles depu
Installation : savoir mesurer et se prémunir des risques
Le 17e forum installation des JA, le 15 décembre, aura pour fil conducteur les risques, qu’ils soient climatiques, économiques, techniques, sanitaires
Quels intérêts à aller plus loin que la banque de matériel ?
Outre l’acquisition et l’utilisation de matériel en commun, la Cuma est aussi un moyen de réfléchir et d’évoluer collectivement.
Publicité