Aller au contenu principal

Tech ovin
Expérimentation : La résistance génétique face au parasitisme

Depuis 2017, un protocole sur la résistance génétique au parasitisme est en cours d’expérimentation chez les éleveurs de ROM Sélection. En Corrèze, cette étude a surtout concerné les deux races les plus répandues, à savoir la Limousine et la Blanche du Massif Central.

Vignette

L’origine de cette expérimentation a démarré d’un constat observé par les chercheurs de l’école vétérinaire de Toulouse : les strongles gastro-intestinaux, parasites internes des ovins, sont de plus en plus résistants aux traitements antiparasitaires classiques. Si bien que dans certains cas, le traitement chimique se révèle complétement inefficace pour traiter ces problèmes sanitaires. La profession mène donc de nombreuses études pour pallier cette résistance et œuvre pour trouver de nouvelles solutions. La lutte par la résistance génétique en est une.

 

DES STRONGLES GASTROINTESTINAUX

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Stéphane et Marvin Foucault, une reprise d’exploitation réussie
Dans un projet de reprise d’exploitation, il faut parfois prendre son mal en patience pour déboucher sur une belle réussite.
A Valençay, on veut promouvoir l’agriculture
Un projet alimentaire territorial (PAT) a pour objectif de relocaliser l’agriculture et l’alimentation dans les territoires, à l’image de celui de Val
Plusieurs cordes à son arc pour lutter contre les corvidés
Sur le secteur de Levroux – Gehée - Moulins-sur-Céphons, les colonies de corbeaux s’abattent sur les cultures fraîchement semées, au grand dam des agr
Semé sous plastique, le maïs lève plus vite
  La plastisemeuse permet de réaliser des semis de maïs sous un film de protection plastique, ce qui représente un certain coût.
La FDSEA 36 toujours au service des agriculteurs
Pour aider  les  agriculteurs  dans  leurs  démarches administratives, la FDSEA a recruté il y a quelques semaines Karine Defougère.
Climat: Une nouvelle année de sécheresse ?
Depuis  de  nombreux  jours  la  sécheresse  s’est  installée,  éleveurs  et céréaliers  du  département  craignent  pour  la  suite  de  la  saison.
Publicité