Aller au contenu principal

Dossier climato
FAIRE FACE AU STRESS HYDRIQUE

L'absence de pluie pour les prochaines semaines peut déjà avoir des conséquences sur les rendements des céréaliers, mais aussi des polyculteurs éleveurs. Tour d'horizon sur la santé des cultures du département.

Le déficit hydrique précoce que l'on connaît actuellement risque d'avoir un impact important sur le rendement des cultures. En effet, le manque d'eau entraîne une diminution du nombre de talles et de fait, une réduction du nombre d'épis.

Si le stress hydrique perdure, la fertilisation de la plante est entravée et le nombre de grains produit est réduit.

A terme, si la pluie n'apparaît pas, les grains risquent de ne pas se remplir convenablement. Or, la période actuelle est critique pour les cultures, la chaleur et le déficit hydrique impactant directement les facteurs de rendements. 

FRAÎCHEUR EN SOLS PROFONDS

Que ce soit dans le Boischaut Nord ou dans le Boischaut Sud, la fraîcheur des sols profonds et des terres argileuses est encore présente, mais se dissipe peu à peu. Les températures estivales encore annoncées risquent d'accélérer le processus d'assèchement.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

L'agriculture : star d'une expo photo
Entre Indre et Creuse, à proximité de Sainte-Sévère, l'agriculture est photogénique.
Les services de l’Etat sur le terrain
La DDT, la chambre d’agriculture et la MSA sont allées à la rencontre des agriculteurs sinistrés par les trois récents orages de grêle, le 19 juin, à
Le coup de grêle de trop !
Pour la troisième fois en un mois, la grêle a sévi dans le département.
Rendements hétérogènes et de qualité moyenne
 Les moissons battent leur plein depuis une dizaine de jours. Les orges, dont la récolte se termine, sont à la peine selon les secteurs.
Un pulvérisateur ultra-localisé en démo dans l'Indre
Après quatre ans de tests, le pulvérisateur Snipper est désormais en phase de commercialisation, rendant possible et concrète la pulvérisation ultra-l
La filière piscicole garde le cap
Le premier rendez-vous annuel de la filière piscicole du Centre-Val de Loire s'est tenu à Lureuil, le 10 juin.
Publicité