Aller au contenu principal

Farm dating : les cédants à la rencontre de leur repreneur

 Afin de multiplier les chances de trouver un repreneur ou un associé, la chambre d’agriculture de l’Indre, et plus particulièrement le point accueil transmission, organise un Farm dating fin novembre. Des rencontres de 7 minutes chrono pour trouver un successeur.

Le 26 novembre, des entretiens d’embauche pas comme les autres se tiendront à la Cité du numérique à Châteauroux. Le point accueil transmission (PAT) de la chambre d’agriculture organise depuis cinq ans le « Farm dating » et cette année, ce sont dix exploitants qui espèrent pouvoir y rencontrer un associé ou un repreneur.  Toutes les sept minutes, les candidats vont se succéder auprès des exploitants. « Ce sont des rencontres, certes rapides, mais qui permettent de créer du contact et de présenter l’exploitation à céder plus concrètement, par celles et ceux qui y ont travaillé et/ou vécu. De leur côté, les candidats potentiels devront également présenter leur projet », précise Estelle Paillard, conseillère au point accueil transmission.  Des tête-à-tête qui, elle l’espère, déboucheront sur des visites d’exploitation, voire des transmissions. Cette année, l’événement concerne les élevages bovins-lait et bovins allaitants pour lesquels le renouvellement des générations est essentiel.

UNE NÉCESSAIRE PRÉPARATION EN AMONT

Parce que les moments d’échange avec chaque candidat ne durent que sept minutes, les exploitants ou cédants ont été aidés par le PAT dans la présentation de leur entreprise avec objectivité, mais surtout avec positivité.  Ils seront donc présents avec tous les éléments nécessaires à la projection des candidats dans leur exploitation : données chiffrées, photos, etc. « Le Farm dating est l’occasion de présenter une entreprise agricole d’une autre manière que sur une feuille de papier. On a pu remarquer que parfois tout se joue sur le feeling entre cédant et candidat et l’événement favorise cela. Chaque année, le Farm dating aboutit au moins sur une installation », ajoute Estelle Paillard.

DES CANDIDATS DE TOUS HORIZONS  

Le PAT a fait appel aux écoles, aux inscrits du « répertoire départ installation », mais également àPôle Emploi et association d’éleveurs. « Le but est de proposer l’évènement à ceux qui veulent s’installer à court, moyen ou long terme ».  Les intéressés par l’événement et souhaitant y participer doivent se faire connaître auprès du PAT, afin que le service organise l’après-midi, présente aux candidats le déroulé de l’événement et peut-être pouvoir les aider à expliquer leur projet de manière claire et concise (contact par téléphone au 02 54 61 61 75 ou par mail à installation@indre.chambagri.fr)

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Sanglier : un plan d’action sur trois ans
La régulation du sanglier est l’affaire de tous.
JA planche sur l’engagement
Durant trois jours, Jeunes agriculteurs national a tenu son Université d’hiver dans la Haute-Marne.
AOC Valençay : le nouveau cahier des charges dévoilé
Le syndicat des vins de Valençay s’est réuni en assemblée générale, jeudi 1er décembre.
LA CONSIGNE SE GÉNÉRALISE À LA FERME DES CABRIOLES
Des pots en verre consignés pour réduire les emballages à usage unique, telle est la direction qu’ont pris les associés de la Ferme des Cabrioles depu
Installation : savoir mesurer et se prémunir des risques
Le 17e forum installation des JA, le 15 décembre, aura pour fil conducteur les risques, qu’ils soient climatiques, économiques, techniques, sanitaires
Quels intérêts à aller plus loin que la banque de matériel ?
Outre l’acquisition et l’utilisation de matériel en commun, la Cuma est aussi un moyen de réfléchir et d’évoluer collectivement.
Publicité