Aller au contenu principal

FERME DE BRAY : UNE HABITUÉE DU CGA

Il y a 50 ans, le pouligny-saint-pierre devenait le premier fromage de chèvre à obtenir une appellation d'origine contrôlée. Il deviendra par la suite d'origine protégée. Parmi les quelques éleveurs à le fabriquer, Wilfried Falcotet et Vanessa Boisdet, éleveur caprin à la ferme de Bray à Martizay, verront leurs pyramides concourir au salon de l'agriculture.

Le pouligny-saint-pierre est la plus petite AOP caprine de France. L'aire d'appellation s'étend sur 22 communes de l'ouest du département. Un délai d'affinage d'au moins 11 jours est nécessaire pour en mériter le nom.

Quatre fromagers vont représenter l'AOP pouligny-saint-pierre au concours général agricole de Paris, dont Wilfried Falcotet et Vanessa Boisdet qui espèrent faire aussi bien qu'en 2014, en remportant la plus haute marche du podium.

Issu du milieu commercial, ce n'est qu'en 2012 que le couple se reconvertit et monte cette ferme caprine « totalement hors cadre familial », précise Wilfried Falcotet. Tous les ans, ces habitués du concours sont en lice pour la médaille à la feuille de chêne. « C'est un prix qui met le projecteur sur la région et qui récompense notre travail », note le producteur.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

L'agriculture : star d'une expo photo
Entre Indre et Creuse, à proximité de Sainte-Sévère, l'agriculture est photogénique.
Les services de l’Etat sur le terrain
La DDT, la chambre d’agriculture et la MSA sont allées à la rencontre des agriculteurs sinistrés par les trois récents orages de grêle, le 19 juin, à
Le coup de grêle de trop !
Pour la troisième fois en un mois, la grêle a sévi dans le département.
Rendements hétérogènes et de qualité moyenne
 Les moissons battent leur plein depuis une dizaine de jours. Les orges, dont la récolte se termine, sont à la peine selon les secteurs.
Un pulvérisateur ultra-localisé en démo dans l'Indre
Après quatre ans de tests, le pulvérisateur Snipper est désormais en phase de commercialisation, rendant possible et concrète la pulvérisation ultra-l
La filière piscicole garde le cap
Le premier rendez-vous annuel de la filière piscicole du Centre-Val de Loire s'est tenu à Lureuil, le 10 juin.
Publicité