Aller au contenu principal

Filière bovine : « La ratification du Ceta ne respecte pas la loi EGA »

Bruno Dufayet, président de la FNB, souligne que les EGA n’ont eu aucun effet dans la filière et que les éleveurs ont besoin de cohérence ainsi que de perspectives économiques et politiques pour assurer leur futur.

La filière des bovins viande vit encore une année difficile et le cheptel se décapitalise rapidement, ce qui fait craindre pour l’avenir de cet élevage en France, estime le président de la FNB.

Quelle est la situation actuelle de la filière bovine ?

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

A Chabenet, c'est l'histoire d'un pont…
Le pont de bois couvert de Chabenet est une particularité architecturale unique en France.
La laine de limousine et charollaise passée au crible
Les trois prochaines années, les fibres de laines des races ovines emblématiques de la Creuse seront analysées dans le cadre d'un programme de recherc
La laine en quête de prix rémunérateurs
Considérée comme sous-produit de l'élevage ovin, la laine a rarement été autant méprisée par le marché qu'actuellement.
DES PASSIONNÉS AU SERVICE DE LA MÉTÉO
Depuis plus de 10 ans, ils sont sept bénévoles à faire vivre les prévisions météorologiques sur leur site internet et réseaux sociaux.
Avant les récoltes, un nettoyage du silo s’impose
Avant de pouvoir stocker la prochaine récolte de céréales, un nettoyage efficace du silo est nécessaire.
De nouveaux apporteurs et une nouvelle porcherie
Une modernisation de l’outil est prévue dans les prochains mois, grâce au plan de relance ouvert aux abattoirs.
Publicité